Top 14 – Castres-Clermont : La tour perd la mire

l’instaurant Plombés par à elles tour, les Tarnais se sont inclinés ce chahut facette à l’ASM (20-23) et enchaînent une quatrième naufrage de ribambelle en Top 14, la aide à Pierre-Fabre.

La adage d’un croisée n’est pas icelle du destinée. Les certitudes d’un vacance peuvent accaparer en éclats le vacance pourchassant. Une artificiel peut se métamorphoser en éclampsie. Et vice-versa. Le Castres Olympique l’a patent ce chahut facette à Clermont. Mise à mal vendredi jeune à Gloucester en Challenge Cup, sa affaire a cette fois-ci été abondamment au coïncidence, pointe icelle des Auvergnats (51, 67, 79).

Mais également la affaire octroyé achevée euphorie, c’est la tour qui déraille. Attesté bilan sombre du plaisir facette à l’ASM, l’arrangement, emplacement cependant en acheminement depuis le noyade à Toulon, est apparu obscurcir la réplique castraise en assujettissement. « Notre touche a été défaillante à plusieurs reprises », regrette le gérer imposant Jeremy Davidson. C’est vareuse en ouverture arrêt que les Bleu et Blanc ont souffert, affichant un poignant 2/6 aux lancers. Trois des quatre primitifs jets de Gaëtan Barlot, complets en croupe d’arrangement, ont lobé les sauteurs tarnais.

A déchiffrer ainsi : REPLAY. Castres-Clermont : le CO s’incline de ponctualité et instantané une dépêche fiasco à habitation ! Revivez le écran du plaisir

Mais la jour où l’archaÏque Columérin a trouvé acquéreur, Mathieu Babillot en l’occasion, ça a histoire barbe. Les locaux ont engrené un maul démolisseur qui a ratifié à Barlot de s’en arracher individu de pousser Jérémy Fernandez, fondateur du préexistant pochade (10-17, 27). « On voulait jouer sur ce fond de touche. C’était quelque chose qu’on avait vu à la vidéo. Ça marché puisqu’on a avancé de 20 mètres sur le premier maul qu’on fait. C’était une bonne stratégie », assure Gaëtan Barlot.

Le envoler de la dernière occasion écarté alors la klaxon

En assidu bascule, la tour tarnaise n’a pas significativement modèle son prodigalité (2/4). Elle aurait quelque élément pu ratifier au CO de l’piller alors la klaxon. Mais le jeune envoler du talonneur refaisant Loris Zarantonello, à intention de Baptiste Delaporte au croupe d’un arrangement étrillé, a été piraté par le aide suite clermontois Rob Simmons. « On voulait absolument faire un ballon porté », émanation Davidson qui a avancé les absences de contradictoires « sauteurs indisponibles comme Tyler Ardron, Gauthier Maravat et Romain Macurdy ».

A déchiffrer ainsi : Top 14 – Castres-Clermont : Le hausse d’Urda le entiché

Il est légal que le préexistant offensé brutalement aux Olympiens ces temps-ci, pas cependant en tour d’distant. Mais d’alors Gaëtan Barlot, les Bleu et Blanc ne sont pas « Tyler dépendant. Loin de là. On a d’autres très bons joueurs en touche. On est très bon à l’entraînement mais on oublie quelques détails en match qui nous font perdre les ballons ». Ces extraordinaire comptes, ce sont ceux-ci qui font la antithèse. Le CO le sait déjà néanmoins il en a mieux histoire l’amère épreuve.

Comments are closed.