Toulouse. France Avenir, dans son nom l’indique, voit alors écarté

l’édifiant Confrontées aux meilleures volleyeuses françaises, les jeunes pensionnaires du Bout Communautaire de Toulouse restent sur 44 défaites de prestige. Pourtant, l’édifiant est distant.

France Avenir 2024 regroupe les jeunes talents tricolore de 15 à 20 ans au giron du sommet communautaire de Toulouse. Une agencement exceptionnel lesquels l’mission préalable est d’brocanter de l’vérification en se confrontant complets les week-ends à ce qui se fable de davantage au giron du challenge de France Crème (Ligue A). Ou le adoption assumé de réinterpréter David comme Goliath, semaines en conséquence semaines. « Certaines jouaient au 5e niveau il y a douze mois, d’autres ont débuté le volley il y a deux ans : comment voulez-vous qu’elles rivalisent avec des athlètes aguerries dont certaines jouent des compétitions européennes », résume Félix André, à elles coupé.

Les derniers résultats témoignent en fruit du fossé séparant les jeunes pousses du excessivement raide diapason : France Avenir 2024 n’a alors gagné un concours depuis le 27 février 2022 à Nancy (0-3), sinon 44 défaites de prestige dramatique en conseil. La semaine dernière facette à Béziers, elles-mêmes ont subi à elles huitième échec consécutive sinon exprimer le petit set, acquérant un contrariant 25-6 pendant lequel la dernière incapable. « Il y a trois générations au sein du groupe avec différents états d’avancement que ce soit physique ou technique. Le fondement du pôle France c’est de continuer à travailler sur chaque individu pour augmenter la valeur intrinsèque de chaque personne qui compose l’équipe », décrypte le animateur exécuter.

« Il n’y a aucune réussite sans échec »

« Quand on fait de la formation, il faut d’abord poser les fondations et il faut reconnaître qu’après un début de saison cohérent, elles se sont un peu effondrées depuis. C’est une petite déception », consent à elles coupé. Assurée d’personne maintenue en Ligue A via un unisson compris la Ligue et la Union française, France Avenir n’a d’discordantes préoccupations que d’vouer à ses ouailles les meilleures éventualité de rechute. « Dans ce genre de cursus il n’y a aucune réussite sans échec et même un score sévère comme ce 25-6, cette mise en difficulté concrète, sont des éléments d’apprentissage indispensable pour se fixer de nouveaux objectifs et acquérir de nouvelles compétences », veut évoquer celui-ci. Voué à se changer, ce panier est toujours régénéré car « certaines ont besoin de plus de temps que d’autres ». Invitée à réunir Toulouse pendant lequel le boîte d’un collaboration verso les Spacer’s de Toulouse (elles-mêmes jouaient à Albi jusque-là), France Avenir 2024 évolue depuis le avènement de la temps au Palais des manèges. Un nouveau décor qui est comme un pas adjoint contre cette récolte de raide diapason souplesse à des infrastructures davantage adaptées. « Une vraie plus value » remercie Felix André façade de consommer : « La formation, c’est un éternel bouillonnement ». Alors bouillez printemps !

Comments are closed.