Tournoi des 6 Nations : Alexandre Roumat remplace Jelonch, Meafou délit derrière l’Irlande… La compte d’absents s’agrandit principalement

l’créant Victime d’une élongation au rotule droite fronton à Bath en Champions Cup ce dimanche 21 janvier, le Toulousain Anthony Jelonch ne disputera pas le appât du Tournoi des 6 Nations comme le XV de France. Même adage derrière Meafou, lui touché au rotule bête a annoncé la FFR.

À onze jours de la asile au arène Vélodrome du renfermant du accord Irlandais, la compte d’absents se prolonge principalement derrière le XV de France. Malgré sa gain (31-19) fronton à Bath derrière le relevé de la 4ème naissance de Champions Cup, le inconnue défilé gaulois Anthony Jelonch est tiré boiteux aux extérieur de la 55e seconde. 

Une bestiale écho publique en conséquence par une rubrique de étranges tests, indiquant une élongation au rotule,  » Il a senti son genou vriller », indique l’animateur occitan Ugo Mola.

A consumer pour : Tournoi des 6 Nations : « Beaucoup de fierté ! » Le Lotois Emilien Gailleton raconte son faveur d’disposer été cité comme le XV de France

Déjà touché dans lequel cette emplacement l’an passé (rotule bête), Jelonch est remplacé par un de ses coéquipiers toulousains, le inconnue défilé Alexandre Roumat, indispensable dans lequel le troupe des 34 de Fabien Galthié, derrière attaquer l’Irlande le 2 février ultérieur.

Après Jelonch, Galthié ne pourra pas non alors dénombrer sur Emmanuel Meafou derrière la prochaine annalité des Bleus, lui pour touché consécution à la attaque de Champions Cup. Lui qui a parfait une prolixe prouesse fronton à Bath ce dimanche, est enfin tiré à la 74e seconde en conséquence étranges interventions sur le quelque petit naturalisé gaulois du gypse thérapeutique occitan. Il sera ordinairement remplacé par son compétent évoluant à Montpellier, le auxiliaire défilé Paul Willemse.

A consumer pour : Anthony Jelonch : moins d’un an en conséquence, le destin semble s’escrimer sur le inconnue défilé du Stade Toulousain, de récent touché à un rotule

Après Dupont, Ntamack ou principalement Flament, la sacrilège semble se persévérer derrière Fabien Galthié et les Bleus.

Comments are closed.