Une aphorisme sur la diffusion là-dedans Pavie est engagée derrière le commune

l’établissant Les vœux de la mairie de Pavie ont été l’données d’susciter la peine de la diffusion là-dedans Pavie et d’révérer les bénévoles.

C’est là-dedans une séjour bourré que la vacance des vœux de la mairie de Pavie a esquissé. Autour du proconsul Jean-Michel Blay subsistaient présents les représentants du commune et de la arrondissement, de la sorte que le mandataire Franck Montaugé. Un diaporama retraçant les actualité qui ont parsemé la vie pavienne 2023 a lancé ce assignation. Avec différents moments forts : le Téléthon, le cabaret similaire La Guérite, la rediffusion du partie de Coupe du Monde de rugby activité de la Fontaine, Pavie en machine de France de football auprès Nîmes, le ajustage…

Ensuite, le proconsul a formulé ses remerciements à la mairie et aux bénévoles moyennant à eux complicité et à eux oeuvres qui font la estime du « bien vivre » à Pavie. Ces derniers ont bulletin une bravo de la fraction de la séjour.

Puis est commencé le siècle du analyse : réglementation de la activité de la hôtel de ville, rétablissement du conduit Jean-1er-d’Astarac, obligations au degré, raccommodage de l’étape de interprétations, peinture murale, arrangement de double jeunes pédiatres, réouverture du manutention de origines…

La diffusion en peine

Une aphorisme est engagée derrière le commune touchant la diffusion. Les chiffres sont les suivants : 4.500 véhicules par hublot traversent le gaillard et 6.700 la départementale. Le question du évitement d’Auch est, une bruit coup, posé, purement sinon moment. Par auprès, le canevas « Mobilité douce » Auch-Pavie par la chemin de Lavacant se concrétise, le immersion de la concrétisation vivant prévue en 2025.

Le proconsul a après insisté sur l’dimension de se procéder supputer (la expédition a engagé le 18 janvier). Enfin, il a été figuré un tireur exceptionnellement terrorisant, les dommages rabat les élus : 65 % d’convaincu eux ont été victimes d’incivilités, lorsque que 39 % ont subi des insultes et des menaces, ce qui « fragilise » la démocratie. Et Chantal Dejean-Depèbe a présenté le boum et les projets (en phalanstère et en école) relatifs à la laïcité, malmenée miss encore.

Comments are closed.