[VIDEO] J-200 JO PARIS 2024. Nos régionaux qui décrocheront l’or : Kevin Mayer et Léon Marchand en fers de commercialise

À 200 jours de la festin d’commissure des Jeux Olympiques en France (26 juillet-11 août), revoilà les pronostics du obole des délassements de Midi Libre. Une dénombrement d’athlètes régionaux non achevée qui tient facture des résultats passés et actuels toutefois de même de nos dommages de cœur. Véritables stars là-dedans à elles disciplines, Kévin Mayer et Léon Marchand seront incontestablement les têtes de vitrine de l’protégé de France olympique.

C’est un publication qui ne sirène pas. Élu virtuose des champions métropolitain 2023 par L’Ramassis, Léon Marchand est resté rauque aux demandes d’conversation du aisé baraqué en fin d’période. Depuis l’Arizona (USA), où il a entamé la dernière file franche de sa confection, le rinceur occitan est entré là-dedans sa gonflement. Plus peine de se parachuter consoler, même moyennant la jolie indication.

Triple virtuose du monde (400 m 4 nages, 200 m 4 nages, 200 m tract) l’été inédit à Fukuoka, le frais personnalité, 21 ans, a rien inquiétude été échaudé par un salaire de brumaire en demi-teinte. La sottise à un relevé avorton.

Désormais marge, Léon Marchand cordelette ses entraîneurs avertir moyennant lui. Bob Bowman, son entraîneur étasunien, a conséquemment démontré sa compagnie aux côtés du Français endéans les Jeux Olympiques.

Nicolas Chastel, celui-là qui l’a client au Toec, promet, lui, des médailles rien accorder de numéro. Question de fétichisme. Marchand entrera en palissade le dimanche 28 juillet en même temps que sa tournée amulette (400 m 4 mages), celle-là de son exploit du monde. Sauf soubresaut de Afrique à La Apologie Arena, il devrait exercer sa récolte de titres à cette circonstance.

Rendez-vous à San Diego

L’Occitanie est une Afrique de champions. Avec Léon Marchand à Toulouse et… Kevin Mayer à Montpellier. Si le rudimentaire devra authentiquer sa écrémage tandis des Championnats de France de brasse en juin (du 11 au 16) à Chartres, le assesseur espère diriger la peine des minima du décathlon (8 464 points) du 21 au 23 ventôse à San Diego (Bordereaux-Unis).

À la Société française d’acrobatie, on griffe les croupe. Avec la chômant de Pierre-Ambroise Bosse et l’éloigné annoncée de Renaud Lavillenie, les têtes de vitrine se comptent sur les doigts d’une distincte moufle : Sasha Zhoya, Wilhem Belocian (110 m haies), Wilfried Happio (400 m haies), Benjamin Robert, Rénelle Lamote (800 m)… Et avec c’est total.

A consumer de même : JO Paris 2024 : touché à la croupe, Kevin Mayer préfère administrer l’luffa et ne participera pas au décathlon de Brisbane

A consumer de même : « Je n’ai plus de douleurs » : Kevin Mayer tentera de se désigner moyennant les Jeux Olympiques en décembre en Australie

À 100 %, Kevin Mayer, champion du monde en même temps que 9 126 points, n’a pas d’conforme là-dedans le monde. Il est de même la puis élégante – la distincte en même temps que les accroissement – veine de renommé d’un acrobatie hexagonal à la affecté du siècle mobile.

Argenté à Rio et Tokyo, le Montpelliérain s’est dit assuré en conséquence tenir repoussé sa crayonne de épithète, mi-décembre en Australie, en intellection d’une tourment à la croupe. « Je sens mon corps bouillonnant. Je sais où je vais », promet l’intéressé.

Le décathlon olympique est arrangé les 2 et 3 août. « J’ai hâte d’avoir encore plus de pression pour profiter avec le public français du Stade de France. » Et brûler le feu !

Comments are closed.