Antoine Dupont au challenge de rugby à 7 de Vancouver : « Pas mal de changements… » Comment va se répandre la ouverture rivalité du compétiteur vedette

l’instaurant Au Canada, le Haut-Pyrénéen va pâtir un antérieur expérience verso le 7 de France, en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024 (26 juillet-11 août).

La vedette du rugby tricolore Antoine Dupont va entreprendre ce vendredi 23 février son hasardeux olympique en collaborateur, verso l’groupe de France de rugby à VII, à sa ouverture règne du méandre cosmique à Vancouver.

Après empressé remporté verso Toulouse le Top 14 (2019, 2021, 2023) et la Champions Cup (2021), cependant échoué verso le XV de France en groupe de conclusion de « sa » Coupe du monde le 15 octobre façade à l’Afrique du Sud, Antoine Dupont s’est fixé à 27 ans un nouveau dessein: les JO. Absent du Tournoi des six nations cette cycle envers se confisquer sur sa façonnage olympique, l’encroûté barreur du XV de France (52 sélections) va intriguer son adhérence au rugby à VII en captivant segment à couple étapes du méandre cosmique : Vancouver (23-25 février) et Los Angeles (2-3 ventôse).

A convoiter autant : Antoine Dupont à Vancouver : dates, heures, palissade… Comment préserver les originaires pas du pinte de bouleversement verso l’groupe de France de rugby à 7

« Il y a quand même pas mal de changements (entre le XV et le VII, NDLR) », a revue Antoine Dupont. « Ça reste le même sport mais les principes de jeu sont différents, les profils physiques et athlétiques aussi. Donc je suis en pleine phase d’apprentissage pour le moment. » « Je le trouve déjà très à l’aise », avait commenté le trieur du VII de France Jérôme Daret à l’dénouement du antérieur patron de Dupont verso son bandage attire janvier.

A convoiter autant : VIDEO. Antoine Dupont verso l’groupe de France de rugby à 7 : « Ça va trop vite », le pinte de bouleversement travaille sa analogie verso Nelson Epee

« C’est un joueur qui vient s’exposer, il sort de sa zone de confort et a envie d’en découdre ». Si l’passé pinte de bouleversement de Dax n’a « aucune inquiétude » relativement à l’adhérence d’Antoine Dupont à la stratégie de son groupe, l’mise sera « de l’amener à supporter la charge de travail et de tendre vers ce qu’est l’exigence du rugby à VII ».

« Il y a des différences par rapport au rugby à XV sur la dimension physique. Antoine a toutes les compétences pour pouvoir exister dans ce jeu, par rapport à la vitesse, mais il faut l’amener progressivement à pouvoir supporter cette charge », a-t-il approfondi. Après empressé participé à une semaine totale de arrêt verso ses originaux coéquipiers attire février, Dupont devrait contester ses premières minutes dessous le sweater du VII de France vendredi ou chahut lorsque de la période de centres du challenge de Vancouver.

A convoiter autant : Antoine Dupont verso l’groupe de France de rugby à 7 : quelle registre envers le Toulousain et les Bleus à Vancouver ?

Septièmes du méandre cosmique ensuite triade étapes, les Français débuteront à eux période de poules façade aux Notes-Unis (8e cosmique), prématurément d’défier les Samoa (9e) et l’Australie (3e). Lors des triade originaires tournois, les Bleus ont approché à couple reprises les quarts de conclusion, éliminés par l’Irlande à Perth et par les Fidji au Cap.

Programme du 7 de France reproducteur à Vancouver (en heures françaises)

Vendredi (23h36) : France – Notes-Unis
Samedi (04h40) : France – Samoa
Samedi (22h49) : Australie – France
Dimanche (à éloigner de 2h38) : période conclusion

Comments are closed.