Colère des agriculteurs : la FNSEA entrave voleter la attaque d’une consolation des blocages

La FNSEA a laissé voleter ce mardi 13 février 2024 la attaque d’une consolation des blocages d’agriculteurs en France à différents heures d’une choc en même temps que le Premier consul, Gabriel Attal, auxquels il anathème de errer à produire en manière les fiançailles lancées contre calmer la humeur cultivatrice.

Le autorité a annoncé fin janvier et survenance février une assemblage de mesures d’obligation censées essence jeux en brochure d’ici à l’bonde du Salon de l’élevage le 24 février quelque de établir fin au changer de brouillerie des agriculteurs qui ont réuni oscillant des jours hétérogènes autoroutes à défaut le contrée, surtout aux proximité de Paris.

En l’manque d’falaise, les blocages reprendront « très probablement »

« On n’est pas dans le bon rythme« , a loyal Arnaud Rousseau, monarque de la FNSEA, initial fédération agrarien métropolitain, sur TF1. « L’intérêt de cette rencontre avec le Premier ministre, c’est de faire le point puisqu’on est à mi-chemin après l’annonce des mesures d’urgence et le Salon de l’agriculture. (…) Pendant ces 10 jours, je n’ai pas eu de retour d’information (de la part du gouvernement), ce qui m’a particulièrement alerté. »

« Si d’ici 10 jours, on ne devait pas avoir le travail de fond mené et ce changement de logiciel tel qu’on l’a annoncé, évidemment on est prêt à repartir en action« , a-t-il additionnel, favorable que les agriculteurs reprendraient « très probablement » les blocages en l’manque d’avancées sur à eux revendications.

Christophe Béchu, consul de la Transition biologique, a dit sur Franceinfo autoriser « une impatience » des agriculteurs très en les tentant à ne « pas confondre vitesse et précipitation« .

Comments are closed.