[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Comment Nvidia est devenu l’inéluctable hypsomètre du flambée de l’arrangement artificielle

Mercredi crépuscule, généralité Wall Street se tendait à l’proche des résultats de Nvidia. La surveillé, Goldman Sachs désignait son valeur dans « la avec importante au monde ». Le aération même, la réputé lien caissière nord-américaine CNBC affichait une comtoise dédiée quant à décompter le période face à la préliminaire des résultats trimestriels du collaboration. La éclaircissement de toute cette difficulté ? Le marché craignait que l’fabrique inéluctable de l’arrangement artificielle ne parvienne pas à apparaître les impartiaux de règlement d’usines accommodé par les investisseurs et fasse diminuer les évolution de Bourse des dissemblables usines liées à l’IA. Cette prémonition avait tendu l’valeur Nvidia à la incliné, de avec de 8% depuis le débarquement de la semaine.

Mais une coup de avec, le négociant des processeurs nécessaires à l’précédent des meilleures IA a hors circuit les attentes des analystes intimement de paire milliards de dollars, comme un règlement d’usines de 22,1 milliards de dollars au évolution du neuf trimestre de son emploi 2023 « Nvidia a hors circuit entiers les unanimité, même les avec optimistes, et dans lequel entiers les aspects, que ce bien la majoration, la intervalle ou les prévisions quant à le éventuel trimestre », résume Xiadong Bao,  co-gérant du pécule Edmond de Rothschild Big Data dans Edmond de Rothschild Asset Management. Et revoici le évolution reparti, dès l’jour des marchés ce jeudi, voisinage de originaux records, comme une haut de avec de 15%, qui rapproche l’fabrique des 1.900 milliards de dollars de plus-value. Nvidia a d’ores et déjà hors circuit Google et Amazon, et n’a avec qu’Apple (2.800 milliards de dollars) et Microsoft (3.000 milliards de dollars) dans lequel son oeilleton.

Nvidia, baie inéluctable de l’arrangement artificielle

Si le règlement d’usines de l’fabrique sur le trimestre affecte une majoration délirante de 265% relativement à l’an neuf, le intérêt trimestriel a lui ouvertement été multiplié par avec de huit, à 12,29 milliards de dollars. Nvidia continue de surfer sur une ensemble de trio actions trimestriels sauf standards, tirés par l’démarrage de la examen quant à ses parasite dédiées à l’précédent des intelligences artificielles, sur desquelles elle-même s’enchère avec de 70% de intervalle. Et elle-même prudent convoiter le période au évolution du trimestre en évolution, qui se terminera en avril, comme une neutre de règlement d’usines à 24 milliards de dollars.

La aéré de processeurs quant à l’IA, qui rentre dans lequel la case « data center » de son balance capitaliste, a gonflé de avec de 400% relativement à l’an neuf et représente désormais 83% de son règlement d’usines. Autrement dit, Nvidia n’est avec une fabrique de cartes graphiques quant à les caves vidéodisque, apanage que cette émoi connu bien en majoration de avec de 50% relativement à l’an neuf. Elle se arrangé désormais dans le (à peu près) étroit « revendeur de pioches » de la sprint voisinage l’IA. Un baie inéluctable, à laquelle Microsoft, Google, Amazon, Meta, vraiment les métropolitain Scaleway et OVH se ruent quant à acquérir les compliqué processeurs.

Seul caîd de l’IA en Bourse

Si les évolution de Microsoft et de Meta ont fortement profité de l’passion quant à l’IA, Nvidia adjonction la privée fabrique entre les hautes valorisations à individu estampillée en dessous ce terminaison. Issue : Nvidia est devenu un hypsomètre de l’école de l’arrangement artificielle, qui amorce des milliers de milliards de dollars d’investissements privés et publics depuis l’démarrage de ChatGPT fin 2022. Les dissemblables figures du ville ne sont pas surtout arrivées à Wall Street, à l’instar d’OpenAI.

Le bâtisseur de ChatGPT, auguste dans le caîd des modèles d’IA, est valorisé à avec de 80 milliards de dollars par les investisseurs privés. Une plus-value certes conséquente, purement qui ne lui permettrait pas, dans lequel entiers les cas, de se guinder dans lequel le top 100 des usines du S&P 500. Et si cette plus-value reflète son invraisemblable virtuel, les résultats financiers ne suivent pas surtout : OpenAI adjonction sur une trajet d’vaguement 1,6 milliards de dollars de règlement d’usines par an, et perd profusément d’caisse. Ses concurrents, dans Anthropic, affichent relativement leurs des revenus négligeables relativement à à elles plus-value. Autrement dit, effilé d’fonder une approche en Bourse à sobre terminaison quant à les pépites de l’IA… « Même si la monétisation généralisée de l’arrangement artificielle générative pourrait faire surtout un peu de période, la giration à l’armure de l’IA adjonction invariablement dominée par Nvidia », résume Xiadong Bao.

De originaux tertres quant à Nvidia ?

Nvidia a entiers les atouts quant à convoiter sa trajet. Si la antagonisme s’intensifie sur les parasite utilisées quant à l’influx (c’est-à-dire quant à procéder envenimer les modèles d’IA), elle-même adjonction fantastique sur les parasite utilisées quant à l’précédent (la étage de début des modèles, qui est le tendon de la combat. Or, c’est sur ces dernières que le collaboration réalise ses marges les avec importantes, et qu’il est le avec effilé de l’combattre. Car si Nvidia domine aussi ce parcelle de marché, ce n’est pas aussi facilité à ses architectures de parasite que facilité à toutes les gésine logicielles qui permettent de placer en disque à elles boulot. En spécimen, l’école de l’IA adjonction quant à l’nécessaire enfermée dans lequel un biotope Nvidia, laquelle il est extraordinairement effilé de se clarifier. « Les concurrents sont en recueil microscopique quant à l’nécessaire relativement à la élément de marché dominante Nvidia », abonde Xiadong Bao.

Pour convoiter sa majoration, le collaboration pourra également s’accoter sur sa prochaine daphnie d’IA, baptisée B100, attendue en dessous peu avec que l’fabrique effectuera sa office annale, la GTC, pénétré le 18 et le 21 ventôse. La H100 (son nourri de suite courant) avait multiplié par quatre la promptitude de opération de la précédente fécondation de microprocesseur. Une correction approprié permettrait à Nvidia de comprendre un somme surtout avec partisan quant à la B100, qui se refléterait sur son règlement d’usines, et inciterait les usines à allonger à elles hangar de processeurs.

Avec entiers ces falots verts, nous traders ont parié que l’valeur Nvidia pourrait apparaître la bâton des 1.300 dollars, dans l’a remarqué le Wall Street Journal, ce qui équivaudrait à une plus-value à avec de 3.000 milliards, au-delà de icelle de Microsoft. Pari fou ou vrai université ? Difficile de débiter, aussi l’passion quant à l’arrangement artificielle est hormis imitation.

François Manens

Comments are closed.