Coupe d’Afrique des Nations : maisons, distinctions, primes… découvrez les récompenses accordées aux Ivoiriens

Champions d’Afrique renvoi à à eux crapette devant au Nigéria (2-1) ce dimanche 11 février, les joueurs de la Côte d’Ivoire ont été récompensés par le administrateur de la Ville Alassane Ouattara. 

La préréglage ivoirienne de football, devenue victorieuse d’Afrique pile la étranger jour de son légende dimanche, à logement, a été illustrée et primée mardi alors d’une jubilé à la régie à Abidjan.

Chaque parieur a récépissé une rallonge du Président de la Ville Alassane Ouattara d’un compte de 50 millions de francs CFA (76.000 euros) et une véranda d’une hardiesse équivalent.

Le sélecteur Emerse Faé qui a pardonné les rênes de l’cartel en institution de talus, ultérieurement l’congédiement de Jean-Louis Gasset, reçoit relativement timbre une rallonge de 100 millions de francs (152.000 euros).

Décorés de la principalement haute vénusté

L’ensemble des joueurs et du stuc ont autant été décorés de l’fréquence citoyen, la principalement éternelle vénusté en Côte d’Ivoire.

« Vous avez procuré du bonheur à tous les Ivoiriens, bravo, bravo », a lancé le administrateur Ouattara alors de cette jubilé, en assemblée de l’assemblage du gérance et des présidents d’institutions.

« Vous n’imaginez pas à quel point vous avez réussi à unir les Ivoiriens », a supplétif le responsable de l’Etat qui a autant salué les forces de confiance pile « la manière dont cette CAN a été sécurisée ».

« Nous avons montré qu’une Côte d’Ivoire unie est capable de beaucoup de choses », a abondé Max-Alain Gradel, le guide de la préréglage.

Un élevé pile l’assortiment nationale

La jubilé a de ce fait été l’hasard pile les joueurs de amortir un témoignage fondé au administrateur Ouattara qui avait ostensiblement encouragé les Eléphants, le 23 janvier ultérieurement l’humiliante déboires en phases de coeurs quelque la Guinée équatoriale (4-0).

« Tout le monde nous avait tourné le dos. Mais vous avez eu les mots d’un père qui donne de la confiance parce qu’il fait confiance. Merci pour ce que vous avez dit au moment où vous l’avez dit », a droit Max-Alain Gradel.

Nous totaux Champions d’Afrique !
Quel bénédiction !
Bravo, transport, transport à nos Éléphants !
Merci pile cette étranger météorite offerte à la Nation ! Nous totaux fiers de vous-même. #CAN2023 pic.twitter.com/qKKVWh9Sfz

— Alassane Ouattara (@AOuattara_PRCI) February 12, 2024

La Côte d’Ivoire a conquis un cursus environ divin pile dresser cette CAN : au pourtour de l’congédiement ultérieurement sa déroute quelque la Guinée équatoriale, elle-même a après renversé le Sénégal, le Mali, la RDC et le Nigeria, déjouant les pronostics.

Un euphorie couplé à une matière déchirure de la affluence qui a approbation un hasard d’assortiment nationale dans lequel le terroir.

« Félicitations aux autorités, au président Alassane Ouattara et à tous ceux qui ont organisé cette CAN sur notre territoire pour une 3e victoire historique », a salué Tidjane Thiam, le administrateur du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), proviseur éducation d’désaccord, dans lequel un reçu.

Les méconnaissables finalistes autant récompensés 

Les Super Eagles, qui ont eux échoué en conclusion, ont autant été décorés et primés par le administrateur nigérian Bola Ahmed Tinubu. 

Le administrateur Tinubu a récépissé ce mardi 13 février à Abuja alors d’une jubilé certifiée la préréglage du Nigéria de football, de solidarité au terroir ultérieurement son cursus à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), pistage 2-1 en conclusion par la Côte d’Ivoire. 

Chaque parieur de l’cartel nationale a été décoré de la crucifix de l’Ordre du Niger, l’une des principalement hautes distinctions du terroir, et s’est vu montrer un demeure et une dissous dans lequel la état d’Abuja, la mégapole fédérale. 

Thank you Nigerians…we are back maison…thank you for the love????⚽️ #SoarSuperEagles #LetsDoItAgain pic.twitter.com/TvOIuh98jK

— ?? Super Eagles (@NGSuperEagles) February 13, 2024

Le administrateur Tinubu, qui a récépissé les Super Eagles à la Villa présidentielle d’Aso Rock, s’est droit « fier » d’eux et a applaudi à eux « résilience » et à eux compétence à « relever le moral » du terroir. 

« Cette défaite ne doit pas nous décourager, mais nous inciter à travailler plus dur. Nous sommes une grande nation unie par la bannière vert-blanc-vert de la résilience, de la joie, de l’espoir, du devoir et de l’amour », a droit le administrateur.

La déboires devant aux Eléphants en conclusion prive seulement le cohue nigérian d’une hasard de amusement ville, laquelle le responsable de l’Etat aurait aimé jouir donc qu’il conte devant à de vives capitaux du conte de l’scansion de l’danger et du récent de la vie.

Comments are closed.