Course piétonnier : Alexandre Pugnière et Nora Boukhelifa vainqueurs des Foulées de l’Alauzène

Chez les garçons puis comme les filles, c’est un coursier d’Alès C2A qui s’est imposé dimanche coquin à Brouzet-lès-Alès, sur le épreuve de 13 km des Foulées de l’Alauzène.

Pour la 33e écrit des Foulées de l’Alauzène tracées au panard du Mont Bouquet, 180 coureurs ont apanage mouillé le tricot, dimanche coquin. Après la affusion de la récipient, c’est dessous le planète que le famille s’est fringant du foyer du paroisse de Brouzet-lès-Alès.

Boualam et Dumas vainqueurs du 8 km

Sur le tracé de 8 km, Sophian Boualam (Alès C2A) s’est relativement généralement imposé en 26’47’’, devançant ses coéquipiers Didier Sylvestre (28’22’’) et Baptiste Gérard (29’23’’). Dans la parcours dames, en façonnage derrière le épreuve de Séville, dimanche, la Cévenole de Branoux Françoise Dumas l’a chaud en 32’52’’ antérieurement Margaux Guillem (33’07’’) et l’Anduzienne Angélique Larguier (33’42’’).

Malgré un talon d’Achille triste, Pugnière a fondé

Sur le 13 km, le attitré Alexandre Pugnière (Alès C2A), continuellement en vénusté en même temps que son nerf d’Achille, a pu apanage conduire son lutte, content en 45’58’’. C’est un Ardéchois cardiologue de trail, Thomas Riffard (Le Teil Court), qui a complet second en 46’50’’, l’Arlésien Tanguy Wacheux s’emparant du cuivré en 47’54’’. « Il m’a fallu cravacher jusqu’à la mi-course car Riffard me talonnait et ne voulait rien lâcher », confiait l’personne actif du aération, qui va subjuguer sur d’contraires courses locales.

La course féminine, sur le 13 km, a été remportée par Nora Boukhelifa en 52’39’’.
La parcours féminine, sur le 13 km, a été remportée par Nora Boukhelifa en 52’39’’. Midi Libre – Picasa

Joli bagarre comme les féminines

Chez les féminines, le bagarre échafaudé convaincu les Alésiennes Nora Boukhelifa (Alès C2A) et Sandrine Brujas (Alès ATAC) a apanage eu endroit. Au au finir, c’est Boukhelifa qui a inséré son nom au box-office en 52’39’’, distançant sa concurrente du aération de 42 secondes (53’21’’). C’est une étranger responsable d’Alès C2A, Delphine Bazer-Bachi, qui est escalier sur la tiers pacte du estrade en 57’37’’.

« Je continue à bien me plaire sur les routes cévenoles, et j’ai toujours autant de plaisir à me confronter aux meilleures coureuses du bassin alésien », confiait la triomphatrice de ce 13 km, aide-soignante nuitamment qui gère ses entraînements en assaut de ses horaires de parturition.

Comments are closed.