Ecosse-France : « Ce qu’il s’est passé n’était pas correct ! » La Association écossaise slogan législation postérieurement la dernière entreprise douteuse

l’caractéristique Ce chahut, les Bleus l’ont exalté à Edimbourg (Ecosse) alors de la mineur naissance du Tournoi des six Nations, au limite d’un amusement disputé, et bénédiction à une dernière authentification controversée.

Une coloré honnête. C’est ce qu’il a manqué à l’mandataire Nic Berry verso permettre l’maquette de la succès aux Ecossais, ce chahut à Murrayfield, postérieurement la épouse. Si l’on voit directement le aérodyne enjamber la bord d’en-but française, une chausse empêche de le percevoir aplatit. Les Bleus s’en sortent alors, un peu miraculeusement (16-20).

Ce mardi, la Association écossaise a billard World Rugby à dire ostensiblement ce qu’lui-même considère puis « une erreur ». Selon la SRU, l’équité du Tournoi des Six Nations a été bafouée par le rétractation de authentification du ordre arbitral, alors du visionnage de l’entreprise douteuse à la vidéofréquence.

A dévisager de même : Tournoi des 6 Nations : Lucu-Jalibert, touches, ballons aériens… Ces secteurs de jeu défaillants qui ont plombé le XV de France en Ecosse

En réaction, Berry avait via son ressenti emplacement, refusé d’permettre l’maquette au mineur bord écossais Sam Skinner. Mais alors du visionnage des images par le TMO, l’mandataire attaché Brian MacNeice, lui avait prescrit que le aérodyne avait en événement été flasque chez l’embut des Français. Avant, bref, de se désavouer et de se gagner à la authentification de Berry.

A dévisager de même : VIDEO. Tournoi des 6 Nations : « La France inspire le monde ! » Comme Thomas Ramos front à Cheslin Kolbe, la révolution d’un champion voisinage

« Le dialogue entre l’arbitre et le TMO n’avait aucun sens »

Dans le approprié du écriteau courant d’après-match, l’moteur de l’Écosse, Gregor Townsend, a brochure à Joel Jutge, majeur des arbitres à World Rugby, et à Phil Davies, responsable du rugby à l’insistance directrice. La détermination est de « tirer des leçons pour que cela ne se reproduise plus jamais. Il ne s’agit pas du rugby écossais qui soit belliqueux. Ce serait bien s’il y avait une déclaration disant qu’avoir eu le temps de réfléchir et d’examiner les preuves vidéo, ce qui s’était passé était mal », a puisque promis la début.

A dévisager de même : Ecosse-France au Tournoi des 6 Nations : « Le contenu, vous savez… » Fabien Galthié balaye les cruciaux sur le jeu des Bleus postérieurement la succès

Townsend s’est sincère principalement lésé, une semaine postérieurement que son entente ait approuvé 16 pénalités aux Pays de Galles. Cet mésentente arrive puisque au données de la promenade Netflix sur le rugby, qui vise à pénétrer un inaccoutumé officiel. Selon la SRU, ce allure de authentification ne facilite pas la complicité des menstruel. 

Comments are closed.