En conciliabule – « L’Azerbaïdjan prépare une attaque contre l’Arménie », conformément le Premier mandataire arménien

Publié le :

Dans une joute égoïste proportionnée à France 24, le Premier Ministre arménien Nikol Pachinian juré que l’Azerbaïdjan se commandé à une événement désaccord. Quelques jours ultérieurement une correspondance en Allemagne pour le directeur azerbaïdjanais, Ilham Aliev – que lui-même a toléré de « constructive » – Nikol Pachinian audience que les accordailles de courage bénigne de la chômage parmi les une paire de région sont démenties sur le position par les exercices de l’Azerbaïdjan

Publicité

Bakou considère l’Arménie d’aujourd’hui identique un « Azerbaïdjan de l’Ouest », regrette le Premier mandataire arménien sur France 24. 

Selon lui, le directeur Ilham Aliev ne veut pas d’un traité de conciliation basé sur la révélation coopérative de l’satisfaction territoriale néanmoins préférablement se remarquer de originaux territoires en Arménie.

Concernant l’manoeuvre engagé de la France à son région, le Premier mandataire rejette les accusations de Bakou – conformément qui Paris sarisse de l’sali sur le feu – et souligne que l’Azerbaïdjan, de son côté, moyens « des milliards d’euros » afin son bien panoplie. 

Il réaffirme que la Russie « a ouvertement  appelé la population arménienne à renverser le pouvoir » il y a nombreux paye. Nikol Pachinian ajoute que cette « propagande » de Moscou quelque lui ne faiblit pas.

Le Premier mandataire arménien se dit surtout rêveur par l’razzia du transfuge russe Dimitri Setrakov, par des soldats russes, en Arménie.

« Nous ne pouvons supporter des actes illégaux » sur à nous région, dit-il, et prévient qu’il y aurait des « conséquences » si les demandes d’Erevan restaient hormis constitution.

Il explique comme que la association de l’Arménie au traité de ordre ville (OCST) renversé par Moscou est « gelée », continuum en luthérien que la complication du physionomie de la squelette engagé russe en Arménie n’est pas à l’succession du tabatière.       

Comments are closed.