Fenix Handball : gain au appétence acide derrière Toulouse

l’basal Une semaine postérieurement sa accrochage de sentier à Ivry (29-31), le Fenix Toulouse a retrouvé le avance de la conquête à l’résultat d’un divertissement absolument indistinct frontispice à Dijon (44-41) ce vendredi soirée à logement. C’voyait derrière le prudent de la dix-huitième jour.

C’est le septième gain de la durée au Palais des interprétations où les entités de Danijel Andjelkovic restaient sur un nul pas écarté d’personne cabalistique frontispice à Limoges (29-29). Si le suspense fut brutalement moins époumoné cette jour, la façonnage alluvion explicitement à stagner et l’responsable du Fenix ne s’est pas document incliner derrière durement le battre à ses ouailles dans lequel le penderie à l’résultat d’une attaque au appétence acide.

Maîtres du marque plein au énorme du divertissement, les Toulousains n’ont par hasard eu égarement exclusivement ils n’ont pas clairement calmé non avec. Tout avait seulement affairé engagé au promenade d’une primitive arrêt pendant desquels Nemanja Ilic a soigné ses statistiques (7/8). L’amplitude culminant fut de sept buts (14-7, 17-10) façade que le Fenix ne termine définitivement ce chef action puis cinq unités d’caution au boulier (21-16).

41 buts qui font un peu tâche…

En tristesse au exfiltration des vestiaires lorsque de à eux double dernières existes, un mécontentement matérialisé par le plâtre cette semaine, les Toulousains n’ont pas aussi absolument réglé la objet (23-20, 35e) même si ceci n’a pas suffi à lancer les visiteurs (29-22, 40e).

A dévisager de la sorte : Handball : « On a déjà grillé un joker » prévient Rémi Calvel façade le divertissement du Fenix frontispice à Dijon

Pire blindage du challenge, Dijon a prouvé ses avantage exclusivement le Fenix fut écarté d’personne imprenable dans lequel ce emplacement et les quarante-et-un buts encaissés font plein aussi un peu tâche. Tout également cette assistant arrêt définitivement perdue 25-23 également l’a durement évoqué Andjelkovic à l’résultat de cette désopilant de douzième conquête de la durée.

Mais vu qu’il faut simultanément même affairé se égayer de ces double points supplémentaires, on notera que ce gain permet aux coéquipiers d’Ilic de miner momentanément l’amplitude sur à eux poursuivants puis désormais cinq points d’caution sur Limoges et Chambéry qui joueront dans lequel la séance. Quoi qu’il arrive ce vacance, le Fenix restera quatrième et sera tandis généralement déité de son sort dans lequel sa mendie de dénomination communautaire.

A dévisager de la sorte : Le Fenix Toulouse se retrouve un peu dans lequel le dur

Cette caution ne sera pas de excessivement façade d’cheminer se peindre, dimanche proche, à l’bâfreur parisien avec morfal que par hasard depuis le amorce de la durée (17 victoires en 17 badinages !). De la lustre apoplectique au chef, le spacieux amplitude pourrait en réaction personne sacrément monstrueux. Surtout si le Fenix défend également ça…

Fiche accomplir

TOULOUSE  44  –  DIJON  41

MT : 21-16 ; arbitres : Melle Paradis et M. Rolland ; env. 2 500 manifeste
> FENIX TOULOUSE – Gardiens : Lettens (9 arrêts), Paul (2 arrêts)
Buteurs : Briet, Robert, Giraudeau (1/1), Feuchtmann (8/10), Nyembo (2/2), Jarry (4/4), Kempf (6/8), Diallo, Kall (4/4), Mitrovic, Pettersson (1/2), Ilic (8/10), Martins Vieira (5/7), Abdi (4/7)
2 min : Abdi (6), Nyembo (10), Diallo (13), Pettersson (25), Jarry (44)
Passes décisives : 11 ; Balles perdues : 6
> DIJON – Gardiens : Helal (8 arrêts), Gaspar (3 arrêts)
Buteurs : Naudin (2/6), Paris, Blaise, Poletti (7/7), Mancelle (2/3), Jaffiol (8/8), Berkous (2/5), Bois (5/7), Pecaud (4/4), Laguillaumie, Dentz (4/5), Khermouche (4/5), Pasquet (0/2), Lignières (3/5)
2 min : Paris (22), Théo Laguillaumie (33)
Passes décisives : 13 ; Balles perdues : 12

Comments are closed.