Fiasco russe en Ukraine « impossible », gonflement du affrontement… ce qu’il faut bloquer de l’échange de Vladimir Poutine

Le pamphlétaire étasunien Tucker Carlson s’est nourri en tenant Vladimir Poutine dans lequel une échange diffusée ce jeudi 8 février. Le responsable russe a particulièrement ouvert que la Russie défendrait ses « intérêts jusqu’au bout » et qu’une four en Ulraine trouvait « impossible ». 

Près de couple ans en conséquence le détonateur de la campagne en Ulkraine, une four de la Russie est « impossible ». C’est ce qu’a ouvert Vladimir Poutine alors d’un abouchement de couple heures en tenant l’stimulateur de poste étasunien Tucker Carlson ce jeudi 8 février 2024, le précurseur en harmonie à un pamphlétaire étasunien depuis le détonateur de l’violation commercialisée par Moscou le 24 février 2022.

Une four russe en Ukraine « impossible »

Tout en rappelant que la Russie trouvait franche au interview, Vladimir Poutine a assis qu’une four de la Russie trouvait « impossible ». « Il y a eu des vociférations pour infliger une défaite stratégique à la Russie sur le champ de bataille », a affirmé Poutine. « À mon avis, c’est impossible par définition. Ça n’arrivera jamais ».

« Il me semble que maintenant, ceux qui sont au pouvoir en Occident en sont également conscients », a cumulatif le responsable créancier de l’violation de l’Ukraine en février 2022.

Pas d’arrérages à remarquer le affrontement s’hausser en Pologne ou en Lettonie

Le responsable russe a estimé que les dirigeants européens avaient expérimenté qu’il trouvait inexécutable d’appliquer une four militaire à la Russie, et qu’ils se demandaient que boursicoteur. « Nous sommes prêts à ce dialogue », a dit le vice-amiral du Kremlin.

Alors qu’on lui demandait s’il pouvait constituer un enchaînement dans lequel dont il enverrait des soldats russes en Pologne, Vladimir Poutine a répondu: « Uniquement dans un cas, si la Pologne attaque la Russie. Pourquoi? Parce que nous n’avons aucun intérêt en Pologne, en Lettonie, où ailleurs. Pourquoi ferions-nous cela? Nous n’y avons simplement aucun intérêt. »

Le responsable russe a estimé que les Etats-Unis présentaient confrontés à des questions intérieures pressantes lequel ils devaient se angoisser. « Ne serait-il pas préférable de négocier avec la Russie? De conclure un accord. En comprenant déjà la situation qui se développe aujourd’hui, en réalisant que la Russie se battra pour ses intérêts jusqu’au bout », a-t-il dit.

Accord sur la quittance du pamphlétaire Evan Gershkovich

Le responsable russe a impartialement ouvert qu’il pensait qu’il trouvait conditionnel de survenir à un consentement touchant la quittance du pamphlétaire étasunien Evan Gershkovich, arrêté par le Service communautaire de confiance russe (FSB) le 29 ventôse à Ekaterinbourg, dans lequel l’Oural, sur la séance d’accusations d’filature.

Selon Vladimir Poutine, les charges spéciaux russes et américains discutaient du cas d’Evan Gershkovich et avaient inclus des cheminement. « Il y a de nombreux exemples où de telles discussions ont été couronnées de succès », a-t-il dit. « Celles-ci seront probablement également couronnées de succès, mais nous devons encore parvenir à un accord. »

L’entretien, expérimenté mardi 6 février à Moscou, a été prêché sur le secteur internet de Tucker Carlson. Le Kremlin a ouvert que Vladimir Poutine avait concédé de allouer une échange à Tucker Carlson car la affecté lequel l’révolu pamphlétaire de Fox News accosté le affrontement en Ukraine est différente de icelle, « de parti pris », des contradictoires médias européens.

Tucker Carlson, qui a ouvert que la affecté lequel la majorité des médias européens traitaient la campagne en Ukraine trouvait de manquant entamé en patronage de Kyiv, est populaire comment disposant des fiston étroits en tenant l’révolu responsable étasunien Donald Trump.

Comments are closed.