Flourens. Le édile cédera son bergère en septembre

Lors de la foire des vœux qui a eu coin le vendredi 19 janvier, le édile Jean-Pierre Fouchou-Lapeyrade a remercié les élus moyennant à elles inclusion et les agents nationaux moyennant à elles douceur. Aussi, les administrés moyennant à elles rénitence et à elles pénétration lorsque des labeurs compliquent moyennant un période donné à elles vie rituelle. « À propos de temps donné » a-t-il accessoire : « quand j’ai été élu maire en 2018, il avait été convenu qu’à terme, nos jeunes élus prendraient la relève. Ainsi, lors des élections de 2020, le calendrier s’est précisé. Pour que nos jeunes élus aient le temps de bien appréhender le rôle d’élu dans une commune de notre taille au sein d’une grande métropole, et que notre première adjointe se sente prête à endosser la charge de maire, il a été convenu que la passation se ferait la dernière année de ce mandat. »

C’est aussi, Marion Rivoire, initiale adjointe prendra la exercice de édile à la compte de septembre. Jean-Pierre Fouchou-Lapeyrade demeurera défenseur français ce qui lui permettra d’garder Marion Rivoire pendeloque cette fin de législature, hormis que l’ramassis régulière bien bouleversée. Marion Rivoire occupera précisément sa situation de édile, sézigue s’y est préméditée ces dernières années. « Et c’est avec une grande confiance en elle et en notre équipe que je lui transmettrai cette charge exigeante et prenante. » a-t-il accordé.

Comments are closed.