Football : protestation de gorille, jet de banane, « juif », « gitan »… Des attitudes et des paroles justifiées remplaçant 1 emballer sur 5 en Italie

l’ingrédient Après les faits racistes lequel a été mort le archange des Bleus Mike Maignan, sabbat 20 janvier, un communauté de étude a ramassé la aphorisme de supporters.

Le foot ultramontain serait-il fermement touché par un apartheid récessif ? Le 20 janvier terminal, le archange de l’état-major de France de football Mike Maignan existait mort, après qu’il jouait une lutte de compétition d’Italie à Udine au-dessous le deux-pièces de l’AC Milan, de protestation et d’pouilles racistes, adressés par quelques supporters locaux.

A consumer encore : Mike Maignan mort de protestation racistes : enregistré, l’un des auteurs homologué d’une grosse affligé

Des faits enchaînement de laquelle le consignataire avait cassé de trafiquer (la section avait repris et existait chemin à son bornage), et qui avaient indigné le monde du football en conséquence que de copieux politiques de l’différent côté des Alpes. 

A consumer encore : Mike Maignan mort de apartheid : « C’est tout un système qui doit prendre ses responsabilités », le archange des Bleus tacle les instances

Ce vendredi 9 février, environ trio semaines subséquemment les faits, l’communauté de étude ultramontain SWG andouiller les résultats de son sondage (800 foule interrogées). Ainsi, 16% des sondés estiment que « faire un cri de singe ou lancer des bananes aux joueurs noirs » est justifié pour un cadre de supportérisme.

A consumer encore : VIDEO. Kylian Mbappé : « Trop c’est trop ! » La animosité de la interprète des Bleus subséquemment les brutalités racistes au prix de Mike Maignan, le archange de l’état-major de France

18% d’parmi eux estiment par écarté actif le honnête de intituler un sportif d’une état-major hostile de « gitan » ou de « juif », uniquement encore d’engueuler « en raison de sa nationalité ou de ses origines ».

Toujours remplaçant ce étude, 22% des supporters pensent qu’ « en tant que personnalités publiques payées pour du divertissement, les footballeurs doivent endurer tout ce qui se passe ».

Comments are closed.