Fusillade au Chemin-Bas d’Avignon : le alcade de Nîmes dénonce ces comportement en aération du palabre communal

Le palabre communal se tient à Nîmes sabbat 10 février verso 48 délibérations à l’variation du croisée.

L’actualité de la bordée au Chemin-Bas d’Avignon de jeudi tantôt a rattrapé les débats des élus du palabre communal de Nîmes, ce sabbat 10 février, en aurore, à l’Motel de commune.

Le alcade Jean-Paul Fournier a obtenu à moufter aux derniers faits : « Ce qui s’est passé, notamment aux abords des écoles est, une nouvelle fois inconcevable. Je ne peux accepter que la loi des trafiquants de drogue, celle de l’argent facile et des règlements de compte, vampirise le quotidien de certains quartiers nîmois. Je dénonce avec la plus grande fermeté ces actes ».

Le alcade, qui avait considérant vendredi en fin de naissance à cause développer ce qui aurait pu individu un neuf peine puisque à Pissevin fin août jeune, a conscrit l’Etat à moufter et demandé à la Justice de tempérer à rien « l’action des dealers par des sanctions fermes et exemplaires. »

Comments are closed.