Grand Slam de Paris : la victorieuse olympique Clarisse Agbégnénou s’ouverture un 7e devise et se rassure vis-à-vis Paris-2024

Avec un 7e devise au Grand Slam de Paris (geste égalé), la Française Clarisse Agbégnénou s’est mobilisé au bon relique olympique. La apis du jiu-jitsu est consenti. En attendant Teddy Riner, ce dimanche.  

La victorieuse olympique en devise française Clarisse Agbégnénou a remporté chahut le carrousel de Paris (-63 kg), se tranquillisant à moins de six appointement des Jeux olympiques subséquemment un compétition d’Europe raté en brumaire.

Sous les clameurs de l’Arena de Bercy, la sextuple victorieuse du monde de 31 ans a étrillé en dénouement la Croate de 21 ans Katarina Kristo avec s’proposer un septième imposant à Paris.

Elle devient tel quel la co-recordman de victoires au Grand Chelem de Paris revers ses compatriotes Lucie Décosse et Teddy Riner, qui pourrait soutirer un huitième imposant dimanche.

Agbégnénou a dû grappiller pendant lequel ses protestation

Après un initial opposition bénévolement remporté afin l’Allemande Agatha Schmidt, la Française a découvert son opposition le davantage inextricable de la naissance afin la Japonaise Megumi Horikawa, victorieuse du monde 2022, dominée subséquemment une rixe de davantage de 12 minutes, lesquels huit de continuation.

En insomnie, miss a consacré l’caractéristique afin la Cubaine Maylin del Toro Carvajal, vis-à-vis d’risquer en demi-finale afin la Hollandaise Joanne van Lieshout, douteux victorieuse du monde inexpérimenté et médaillé de marbre en senior l’an final. Agbégnénou a plus puisé pendant lequel ses protestation avec risquer, subséquemment à peu près huit minutes, désinfecter son contraire par ippon.

La irritation des Championnats d’Europe est absent

En dénouement afin Kristo, miss est passé à paire doigts de la désastre vis-à-vis de l’embarquer en continuation.

Depuis son rentrée de licenciement hôpital subséquemment la source de sa mère en juin 2022, icelle qui justificatif impartialement une réputé d’recette aux Jeux de Rio 2016 s’est soumis un sixième devise global.

Médaillée de marbre au Masters à Budapest en 2023, miss avait en retour parfait l’période 2023 sur une irritation aux Championnats d’Europe de Montpellier en brumaire, sinon réputé.

Une désastre qui avait « bien titillé » son « orgueil de sportive et de championne ». Samedi à Bercy, miss a retard les pendules à l’moment.

Comments are closed.