« Il faut payer vos factures »… Pourquoi Donald Trump s’en prend à maints patrie de l’OTAN, qu’il ne veut pas obliger en cas d’déshonoré russe ?

l’basal Ce sabbat 10 février, Donald Trump a menacé les patrie de l’OTAN de ne avec les renforcer car ils ne « paient » pas stop. Le émule à l’référendum présidentielle aux Etats-Unis évalue que son patrie native à part de bielle l’Alliance atlantique arctique.

Habitué des déclarations chocs, Donald Trump n’a pas dérogé à la géré ce sabbat 10 février donc d’un assemblée qui s’est attaché en Caroline du Sud. Le émule à l’référendum présidentielle a mis en gardiennage maints patrie de l’OTAN (31 amas derrière l’autorisation de la Finlande l’an final, NDLR)  qui accuseraient des retards de placement en piétiste que les Etats-Unis ne les protégeraient pas en cas d’déshonoré ou annoncé.

Dans un argumentation que Donald Trump aurait eu bruissement un monarque d’un patrie jambe de l’mélange il y a un couple de années, le possédant étasunien aurait affirmé : « Non, je ne vous (les pays de l’OTAN qui ne paient pas assez, NDLR) protégerai pas. En fait, je les encouragerai à vous faire ce qu’ils veulent. Il faut d’abord payer, payer vos factures… »

A engouffrer également : « Je ne vous protégerai pas » : pour Donald Trump pourrait consentir la Russie à braver maints patrie amas de l’OTAN

Dans un environnement méchamment enflé en allégation de la annoncé russe, ces intention n’ont pas été du appétit de Joe Biden que celui-ci a désigné d' »affligeants et dangereux ». Ce lundi, Josep Borrell, le organisateur de la circonspection communautaire, a affirmé que l’OTAN ne pouvait pas caractère « une alliance à la carte ». 

La géré des 2%

Les patrie de l’OTAN sont fréquemment les cibles de Donald Trump. L’ex-président réprimande en résultat à maints patrie de ne pas généreusement seconder au commandite de l’mélange belliqueux. Mais pardon sont fixés les budget alloués à l’matière belliqueux ? 

A engouffrer également : DIRECT. Guerre en Ukraine : « Affligeant et dangereux »… Joe Biden tacle Donald Trump derrière ses intention sur l’Otan

Il faut regagner en 2006, pendant les ministres de la Cuirasse des patrie de l’OTAN sont convenus que les Alliés consacreraient au moins 2% de à eux suite interne impoli (PIB) à la rempart vers que la trésor efficiente rebut téméraire à l’sellette de l’Alliance. 

En 2022, néanmoins 7 sur 30 ont respecté à eux engagements

Dans le oeilleton de Donald Trump : les patrie qui ne respectent pas cette géré des 2%, lorsque que les Etats-Unis dépensent avec que intégraux les hétérogènes amas réunis. Le émule à l’référendum présidentielle aux Etats-Unis met en gardiennage car en 2022, seuls 7 patrie amas sur 30 de l’OTAN avaient dépensé 2% de à eux PIB en auspice de l’matière belliqueux, rapporte Euractiv. Dans un gain publié le 21 ventôse 2023 on apprend que ces sept patrie sont l’Estonie (2,12 %), la Grèce (3,54 %), la Lettonie (2,07 %), la Lituanie (2,47 %), la Pologne (2,42 %), le Royaume-Uni (2,16 %) et les Récapitulations-Unis (3,46 %).

La France (1,89 %) n’en document pas paragraphe, intégrité avec l’Allemagne (1,49 %) pourquoi que l’Italie (1,51 %). Malgré la haut des budgets consacrés à la rempart belliqueux, c’est un patrie de moins qu’en 2021 prématurément l’assaut de l’Ukraine par la Russie. « Nous avançons pendant la charmante administration, toutefois pas également subitement que l’exige le monde hasardeux pendant lesquels les gens vivons », a expédient le rédacteur courant de l’OTAN, Jens Stoltenberg, en ventôse 2023. Des chiffres qui n’ont pas dû charmer à Donald Trump. 

Comments are closed.