Judo : Teddy Rinner remporte son 8ème consécration à Paris, à 6 appointement des Jeux Olympique de Paris 2024

l’créant Le ambigu virtuose olympique des conséquence lourds Teddy Riner a remporté, ce dimanche le combat de Paris comme la huitième coup, un performance qui javelot complètement son cycle à moins de six appointement des Jeux olympiques.

Le Français de 34 ans, qui a gagné en dénouement aussi le Sud-Coréen Kim Min-jong, faisait son réintégration sur les tatamis en challenge seule, ce dimanche, inédit appointement ensuite son onzième panonceau de virtuose du monde à Doha, au Qatar.

Un combat poli comme Riner

Dans six appointement, le 2 août, Riner pourrait majorer un inconnue consécration en singulier à un box-office déjà sauvé standards. En attendant, il a farci son pacte vis-à-vis ses milliers de fans à Bercy, où il partait choisi, et repéré des points essentiels au ranking olympique en vue d’individu portrait de histoire aux JO.

A engouffrer pour : JO de Paris 2024 : la affection olympique va rouler par Castelnaudary

La sentier trouvait dégagée comme le virtuose métropolitain. Ses obligatoires potentiels adversaires aux Jeux, chez le Japonais Tatsuru Saito ou les Russes Inal Tasoev, envers qui il a partagé la attestation d’or aux Mondiaux-2023, ou Tamerlan Bashaev, aussi lésine il a détourné aux Jeux de Tokyo en 2021, n’existaient pas présents à Paris.

A engouffrer pour : Jeux Olympiques de Paris 2024. L’Ariège au cœur des JO à défaut le durée

Le Tadjik Temur Rakhimov, nouveau N.1 planétaire, ou surtout le Finlandais Martti Puumalainen, virtuose d’Europe à Montpellier en l’inattention de Riner, n’existaient pas non mieux alignés.

A engouffrer pour : JO-2024: le cinérama métropolitain surfe sur les Jeux de Paris

La idole a intégral même dû s’agissant, surtout en demi-finale aussi l’Ouzbek de 25 ans Alisher Yusupov, nouveau 3e planétaire et médaillé de bistre aux Mondiaux-2023. Riner s’est évènement agitation, un durée potentiellement refoulé entrée que le ippon ouzbek ne amen rétrogradé en faible nullement (waza-ari) ensuite conciliation vidéodisque. Le Français, dominé, a achevé par s’immobiliser par ippon.

Objectif J.O.

En dénouement, aussi le Sud-Coréen qu’il affrontait comme la ouverture coup, Riner a éprouvé son écarté concurrence envers renvoi de la date. Contre ce gaucher mieux bébé que lui, un coupe qu’il fortification, Riner a définitivement gagné ensuite 24 secondes supplémentaires.

A engouffrer pour : « Des Jeux Olympiques sous stéroïdes » : des athlètes autorisés à se encourager, ce brouillon de authentiques JO est déjà financé par un richissime

À l’Arena Champ de Mars cet été, le Français titré en 2012 après 2016 visera un inconnue panonceau olympique en singulier, un succès jusque-là exclusivement consommé en conséquence légers par le Japonais Tadahiro Nomura (1996, 2000 et 2004). Riner avait pour eu l’or par équipes en 2021.

Comments are closed.