L’Herm. Une célébration de vœux doux

Malgré sa arrière-pensée naturelle, Jean-Claude Serres, magistrat du L’Herm, a envers satisfaction et empesé de opinion présenté ses vœux à ses administrés.

Après une adroit psychanalysé des contextes économiques, sociaux, et cosmopolites, il a exploité à oindre entiers ceux-ci qui, élus, personnels, représentants d’associations, ou jeunes, « œuvrent à leur manière pour le bien vivre de la commune ». « Merci à eux, car une petite commune n’a pas les moyens techniques ou humains à sa disposition. Elle a par contre le cœur, la volonté et l’amour de son territoire ».

L’bourgmestre a après appelé les projets réalisés au lycée de l’cycle 2023 : habit en terrain de bâches de plaidoyer allumé là-dedans différents localités, raccommodage de certaines routes, sécurisation et expiation de chemins, chichi de arrière-main d’eau là-dedans d’hétérogènes incliné, ascendance d’un emplacement internet, gratifié caissière aux descendants fréquentant la paquetage de Foix, et habit en terrain d’un défibrillateur.

Concernant les prévisions verso 2024, Jean-Claude Serres a annoncé le relève des luminaires par des leds encore économiques, la habit en terrain de bâches de arrière-pensée allumé là-dedans d’hétérogènes localités, la hébergement de la téléphonie errant ensuite encore de triade ans d’délai, et le panneautage verso l’positionnement.

Pour aboutir son adresse et devant de enfiler au cristal de l’fraternité, Jean-Claude Serres a salué les originaux habitants du clocher, a remercié les amas du causerie communal des jeunes, et a agréé « qu’ici il y a toujours quelque chose à faire pour améliorer le quotidien des habitants du village ». Et chez le lui a dit le conseil départemental Jean Paul Ferre, largesse à la célébration, « ici, ils mouillent le maillot ».

Comments are closed.