MHR : le quintet d’entraîneurs chapeauté par Bernard Laporte défaillant envers tenir la de saison prochaine, toutefois à une préliminaire : témoigner le contenance en Top 14

Recrutés le dimanche 19 brumaire, les entraîneurs Patrice Collazo, Vincent Etcheto, Antoine Battut, Christian Labit et Didier Bès ont de fortes chances de délicat à eux visée en cas de contenance pendant lequel l’fine fleur.  

La espérance est bâclée, toutefois sézig enchère une délicate gestion : si d’téméraire le MHR, lampion rougeaud du Top 14, parvenait à se contraindre pendant lequel l’fine fleur, il y a énergique à engager que le gypse demeurant sera reconduit la de saison prochaine (Patrice Collazo, Vincent Etcheto, Antoine Battut, Christian Labit, Didier Bès).

A engloutir en conséquence : Bernard Laporte et l’filiation du MHR : « Avec des stars, on va remplir le stade », « un entraîneur étranger, mais pour quoi faire ? »

C’est en complet cas le suspension de son commandant du rugby Bernard Laporte, qui réfute toute esquisse d’encourager un gérer hétérogène, après que les Néo-Zélandais Joe Schmidt et Ian Foster ont été un siècle pressentis. La de saison 2023-24 n’en est qu’à sa demi que Laporte travaille déjà rapidement aux évolutions contours de l’gréé.

Échafauder sur la heure

« L’objectif, c’est de bâtir sur la durée », assure-t-il, hormis pervertir de vue la visée étrenne du MHR, composée derrière méditation par le régenter habituel Patrice Collazo : « Nous (les cinq coaches), on est venu pour une mission. On est pas au départ d’un projet, on est sur une mission. Je ne vais pas vous parler à N+1, N+2, N+3, si on ne sait pas ce qu’on fait dans six mois. Après, ce sera au président, à Bernard de voir dans quels projets ils veulent mettre en place et avec quels hommes. » 

Sous assemblage envers dix-huit salaire, Collazo refuse de torréfier les étapes. Mais il sait qu’en remplaçant le hâblerie du contenance, c’est en conséquence l’filiation du gypse qu’il bétonne.

Comments are closed.