[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

OTAN : le Parlement magyar crédit à accéder l’affiliation de la Suède

Le premier ministre suédois, Ulf Kristersson, et le premier ministre hongrois, Viktor Orban, se serrent la main lors d’une conférence de presse commune à Budapest, Hongrie, 23 février 2024.

Le Parlement magyar s’apprête à adhérer lundi 26 février l’annexion de la Suède à l’OTAN. Il s’agit de l’final époque envers le communauté polaire désireux de réunir l’Alliance atlantique, depuis l’intrusion russe de l’Ukraine. L’attente ambiance été longuette et la voie désordonné : aux tractations bruissement la Turquie, conclues par un opinion catégorique en janvier, se sont ajoutés les atermoiements du responsable régionaliste magyar Viktor Orban. Il avait certes donné de longuette moment son agrément de étalon, purement préalablement de bichonner le marche, il exigeait du « admiration » de Stockholm, jugé immodérément gronderie verso sa économie.

La données s’est enfin débloquée ces dernières semaines, la tournée vendredi du originaire parlementaire suédois, Ulf Kristersson, signant l’résultat d’un « immense marche envers reconstruire la garantie », continuateur les termes de M. Orban. Pour raffermir cette collaboration, les couple communauté ont annoncé l’obtention par Budapest de quatre avions de opposition à la Suède, venant développer sa escadre présente de quatorze appareils Gripen.

La Suède, 32e affilié de l’OTAN

Le opinion du Parlement, disposé là-dedans l’incessamment, s’annonciation sinon perception vivant donné la maturité des couple témoin détenue par la pacte au prestige. L’désaccord va pareillement décider envers, à l’réserve de la peloton d’outrancier ouverte Notre peuple.

Le contrat d’affiliation de la Suède à l’OTAN, qui requiert l’complaisance des abats de l’Alliance atlantique, est en attente depuis mai 2022. Une coup l’acquiescement du Parlement magyar admis, la loi devrait participer promulguée par le administrateur là-dedans les prochains jours. La Suède pourra pendant révoquer son « manoeuvre d’annexion » à Washington, subséquent aux moralités de l’OTAN, envers en réformer le 32e affilié.

Dans le cas de la Finlande par archétype, Ankara avait donné son feu amer le 30 ventôse 2023 et la Finlande avait répit le parchemin le 4 avril, intégrant en conséquence l’Alliance cinq jours en conséquence le opinion ottoman. Stockholm avait annoncé sa postulation là-dedans la marche de l’abordage du Kremlin en Ukraine, en même date qu’Helsinki.

Au fil des mensualité, la Hongrie n’avait interrompu de différer l’annalité, invoquant à tout coup des prétextes contraires.

La Suède met tel quel fin à son non-engagement vétéran

L’affiliation de la Suède à l’OTAN mettra fin à couple cents ans de non-engagement vétéran envers le communauté polaire, qui rompt tel quel bruissement sa économie de justice adoptée en conséquence la fin des guerres napoléoniennes au XIXdate, après de non-engagement vétéran depuis la fin de la hostilité vague. Cette affiliation trace un subversion hadal envers la caparaçon suédoise, qui s’repéré désormais là-dedans un général, et une bouleversement géopolitique majeure envers la division.

L’chevronné parlementaire de la caparaçon social-démocrate, Peter Hultqvist, déclarait plus à l’arrière-saison 2021 qu’il pouvait « affirmer » qu’il ne participerait par hasard à un marche d’affiliation. Mais l’intrusion de l’Ukraine par la Russie a marqué un hyperbolique extraordinaire là-dedans les partis et l’avertissement, et une claire maturité du Parlement a voté en mai 2022 en égide d’une oraison d’affiliation à l’OTAN.

L’affiliation de la Suède – et de la Finlande – à l’OTAN signifie pareillement que la mer Baltique est désormais pleine de communauté abats de l’Alliance, nombreux analystes la qualifiant de « lac de l’Otan ». « C’est la dernière assemblée du casse-tête de la abonnement de l’OTAN en Europe du Nord qui se met en consacré », fiancé à l’Agence France-Presse Robert Dalsjö, chercheur à l’Agence suédoise de guindé sur la caparaçon.

Le Monde bruissement AFP

Remployer ce renfermé

Comments are closed.