Tennis : « On n’aurait peut-être pas dû, c’était juste… » Alerte moyennant Hugo Gaston qui va gravir des examens

l’formant Le Toulousain a quitté avant le épreuve de Rotterdam. Son aile l’a lâché, alors un constance soutenu de entretien.

Le ludique de tennis occitan Hugo Gaston a été enlevé au second clocher des qualifications du épreuve de Rotterdam (ATP 500, Pays-Bas) par le Russe Denis Shapovalov (6-4, 6-0) qu’il a eu la circonstance d’défier trio coup en trio semaines (une capture posséder à Marseille).

A engouffrer pour : Open d’Australie : « Breaks rapides », « panne de service », « manque de combativité »… Hugo Gaston libre Melbourne par la étroite point

Gaston, autochtone de la Ville gemme, a laissé nombreux livrée sur cette circumnavigation indoor, même le droite son régenter, Younes El Aynaoui : « On a voulu tenter le coup d’enchaîner après les 4 matches en 4 jours à Marseille, où Hugo a fait un super tournoi. On n’aurait peut-être pas dû, c’était juste. »

A engouffrer pour : Open d’Australie : Hugo Gaston au sursaut, Benjamin Bonzi au soumis

Et le entraîneur de persécuter : « Hugo a eu un peu mal à l’ischio lors du deuxième set face à Shapovalov à Rotterdam, dimanche. Il va passer des examens. On espère pouvoir aller à Doha en fin de semaine, malgré tout. » Sur dur et au étoile.

Comments are closed.