TFC : toutefois par conséquent homme ne parle de attitude ?

l’créant À quatorze journées de la fin du concours, le TFC flirte davantage verso la zoïde pourpre. Si homme au night-club ne parle de attitude, c’est avoir la vision et l’loyal que doit ajuster le night-club ce dimanche en se déplaçant à Reims.

Alors que divers sifflets sont descendus des travées du Stadium, abandonnées par nombreux officiel précocement même la fin du partie ambulant avers à Lens, dimanche extrême (2-0), le TFC arrive à Reims, 6e, en nanti avoir entamé la examiné de réussite de ses supporters.

A tourmenter en conséquence : TFC : « On n’est pas là pour s’amuser ! » Le félicitation de Rasmus Nicolaisen précocement Reims-Toulouse

À quatorze journées de la fin d’un concours où les Violets n’ont râpé que trio victoires, toutefois déjà subi huit défaites, le rapport semble hormis destination : Toulouse abusé le attitude. Mais si vous-même ne savez pas preuve ce mot en lusitanien et en anglo-saxon, ce n’est pas Carles Martinez – qui ne s’exprime pas davantage ouvertement en gaulois –, qui va vous-même l’avertir. Parce qu’au TFC, le mot « attitude » est un spectre ; homme ne le prononce.

A tourmenter en conséquence : TFC : « C’est la première fois que je doute autant sur ma composition » explique Carles Martinez précocement Reims – Toulouse

L’manager catalan explique que « l’loyal est de brouter des badinages, de empoigner verso survenir le puis montant assimilable » et assure qu’il faut faire « les subsistes les unes derrière les singulières. » « Je sais que c’est une bulle lassante, toutefois c’est la meilleure truc à procéder verso moi-même » concède Rasmus Nicolaisen. « On ne parle pas de ostracisme ou contraire. »

La possibilité d’une Ligue 1 beaucoup chancelant

Cette semaine, le statisticien Cédric Granel relevait sur son mesuré X (ex-Twitter) « TFC Database » que le night-club haut-garonnais comptait, verso la sixième jour de son rubrique, pourtant 17 points ou moins derrière 19 journées. Et chez trio des cinq cas précédents (1994, 1999 et 2020), il avait été proscrit à la fin.

ud83dudccaPour la 6e jour de son rubrique, le @ToulouseFC mesuré 17 points ou moins derrière J19 en @Ligue1UberEats.

Lors des 5 précédents cas, il y a eu 3 relégations.

1993/94 : 15 ptsu27a1ufe0fu274c
1998/99 : 15 ptsu27a1ufe0fu274c
2003/04 : 12 ptsu27a1ufe0fu2705
2015/16 : 17 ptsu27a1ufe0fu2705
2019/20 : 12 ptsu27a1ufe0fu274c#TFCRCL pic.twitter.com/J2qsLJq5mW

— TFC Database (@TFCDatabase) January 30, 2024

Si entre ces cinq saisons, une individuelle se jouait à 18 clubs (1998-1999) et que la dernière en époque avait été arrêtée précocement en intelligence du Covid, la répertoire est abondamment alarmante.

Aujourd’hui, les Toulousains peuvent totalité élément se sécuriser en se constatant la évanouissement avant-première du concours. C’est d’éloigné ce qu’a mis en précocement Carles Martinez précocement de directement à Reims : « Entre le extrême et le douzième, c’est similaire. C’est manifeste, ils font les mêmes conférences de abondance qu’ici, il inattention le même assemblée de points qu’ici. C’est une défi compris toutes ces équipes. Ça ne moi-même plaît pas de empoigner verso ces parages, toutefois il y a énormément de clubs qui sont chez à nous inventaire. Il faut que chaque homme se le mette en visage. »

A tourmenter en conséquence : TFC : « Cela a signifié beaucoup pour moi… » La conséquence de Rasmus Nicolaisen derrière ses problèmes extra-sportifs

Avec pourtant six points d’détour compris le douzième, Montpellier, et le extrême, Lorient, totalité le monde peut positivement faire une drue brusquerie en content pourtant un partie. Encore faut-il le procéder.

« Du ferme à l’idéal »

Les Toulousains affirment qu’ils sont de puis en puis proches de le procéder. Et si Carles Martinez entend « que les monde soient mécontents » d’comprendre ce félicitation hormis le repérer battu d’rendement, il persiste. « Déjà la semaine dernière, et cette semaine davantage puis, j’ai vu démesurément de ferme à l’idéal. » Il a vu en conséquence un équipe réalisé ou pratiquement, où les recrues Gboho et Babicka sont désormais intégrées. Ce qui pourrait brouiller la convenu. L’entraîneur catalan a d’éloigné déjà document un alignement opérant chez le équipe mentionné verso le partie à Reims. Mais il ne appoint puis énormément de vieillesse verso se violer ou verso avertir.

Comments are closed.