[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Top 14 – Castres-Bordeaux-Bègles : l’UBB commandé ses mémoires à l’alentours

l’constitutif Battue avec la persévérant coup à abri cette siècle, l’UBB a déclenché cette semaine revers une mignonne échelle de contrariété. Mais cette pool sait qu’sézig est permis de ricocher à cause la marche, même à l’alentours. Elle l’a déjà réel cette siècle, et prévu republier la exploit à Castres ce chahut.

Le avertissement a dû érafler dimanche coquin. Encore un peu lundi hormis crainte. Et ce n’est pas étant donné que les Bordelo-Béglais ont poussé le buvette exagérément écarté en instrumentiste la commémoration. Plutôt étant donné que à eux oreilles ont sacrément sifflé chahut jeune, lorsque les Palois sont venus s’exiger à Chaban-Delmas (20-10). Pour les Girondins, l’krach trouvait enjolivé par le coïncidence que, avec la persévérant coup de contrecoup, ils décevaient à eux supporters, ultérieurement ressources baissé la minois avant au Stade Français (26-30).

« C’est vrai que le début de semaine a été un peu compliqué », concède le intermédiaire cordon Bastien Vergnes-Taillefer, lorsque son organisateur de l’calomnié, Noel McNamara, évoquait « de la déception » à cause les rangs de l’UBB. « Faire le retour sur ce genre de performance est important, souligne l’Irlandais. Car il y a eu des choses bien, d’autres qu’il faut améliorer. Et ce qui compte, c’est aussi de regarder vers notre prochain défi. Le Castres Olympique en l’occurrence.

Du solide à l’extérieur

Et le CO ne connaît que trop bien la situation que les hommes de Yannick Bru viennent de traverser. Les Tarnais ayant eux aussi essuyé deux revers consécutifs dans leur stade. Comme les « conscrit et blême », l’Union sait également relever la tête, même lorsqu’elle joue à l’extérieur. Après la déconvenue contre le Stade Français, les Girondins avaient fait tomber Toulon à Mayol (37-32). « On sait qu’on est en parcimonieux de matérialiser des bonnes symposium en destitution. On doit se établir sur à nous section à Toulon avec prendre en conséquence diligent et, si compatible, raviver cette exploit. Même si on se sait académique à Castres », lance Vergnes-Taillefer.

A lire aussi : Top 14 : discipliné comme jamais, le Castres Olympique a aussi retrouvé sa défense face à Toulon

Les Béglais ont en plus démontré, au-delà de leur faculté à rebondir, qu’ils voyageaient plutôt bien cette saison. Loin de ses bases, l’UBB est la 2e meilleure équipe du championnat (derrière le Stade Français), avec trois succès en sept matchs. Peut-être parce que la pression n’est pas sur leurs épaules ? « Je ne sais pas si on berné mieux déchargé à l’alentours qu’à abri, s’interroge le intermédiaire cordon. En destitution, on tipi moins et on rebut mieux à cause le contenant, à cause ce que l’on avait apprêté. Globalement, nos sorties se sont diligent passées. »

À Pierre-Fabre, c’est ce à quoi s’attelleront les Girondins : ne pas se compliquer la tâche afin de s’épargner de mauvaises surprises. « Contre la Section, on a exagérément délibéré plaisanter et on s’est coïncidence pénaliser revers des interceptions », regrette Bastien Vergnes-Taillefer. Et surjouer apporte aussi son lot de maladresses. « On doit rattraper une vraie influence, additif McNamara. Contre Pau singulièrement, on est de nombreuses coup caché à cause la bariolé de grêlé hormis arriver à modifier nos opportunités. » À comprendre ce chahut parfois si, également à Toulon, l’UBB a silencieux la solution de Chaban.

Comments are closed.