Une soixantaine d’enfants aux interclubs de taekwondo organisés à Cahors

l’essentiel Une soixantaine d’enfants des clubs de Cahors et de Catus ont participé ce dimanche au gymnase de Cabessut aux interclubs de taekwondo. Divers ateliers étaient au menu de cette après-midi qui s’est terminée par une remise de médaille à tous les participants.  

Le gymnase de Cabessut a accueilli ce dimanche après-midi les interclubs de Taekwondo. Une première organisée par les clubs du Hwarang Taekwondo Cahors et de Taekwondo Art de Vivre Catus qui a rassemblé une soixante d’enfants âgés de 4 à 14 ans. «Lorsque l’on va ensemble participer à des interclubs à Toulouse, explique Jean Rolland, professeur ceinture noire troisième dan au club de Catus, on ne peut pas emmener tous nos jeunes. On a donc décidé d’organiser nos propres interclubs et cela nous permet de faire participer tous nos licenciés ».

« Qu’ils gardent un bon souvenir de cette journée »

Tout au long de l’après-midi, les jeunes des clubs de Cahors et de Catus ont montré leur savoir-faire sur les différents ateliers mis en place par les organisateurs. « Il y a des ateliers de frappe, des ateliers de technique, un atelier poomse (l’équivalent du kata), un atelier combat sans touche… Au travers de ces différents ateliers, ils voient les différents aspects de ce sport», précise Wesley Delanis, ceinture noire troisième dan, professeur au Hwarang Taekwondo Cahors.

Les enfants sont passés sur différents ateliers.
Les enfants sont passés sur différents ateliers. DDM – FRANCK GRISWARD

« C’est aussi l’occasion de faire une activité commune et surtout de permettre aux enfants de s’amuser et de se faire plaisir, qu’ils gardent un bon souvenir de cette journée», renchérit Jean Roulland.
Pour cet après-midi de taekwondo, les organisateurs se réjouissaient de la présence , pour encadrer l’un des ateliers, de la championne de taekwondo Leila Kocheida, membre de l’équipe de France, au palmarès impressionnant (vice championne du monde 2008-2018, championne d’Europe individuelle 2015-2020, championne de France 2001-2020, et multimédaillées d’or d’argent sur des opens internationaux). «C’est un honneur de l’avoir ici », confirme Jean Roulland qui dresse un bilan très positif de ces premiers interclubs de taekwondo. « C’était un pari et c’est un pari réussi ».
Il suffisait de voir, pour s’en persuader, les sourires sur les visages des enfants qui, à l’issue de ces interclubs, ont partagé un goûter et ont tous été récompensés par une médaille .

 

Comments are closed.