VIDEO. Basket : « Nous savons qu’elles ne nous aiment pas… » Après des accusations d’antisémitisme, grossière travail alors d’un dispute convaincu Israël et l’Irlande

l’organisant Une duel contre les qualifications de l’Euro femelle 2025 qui tourne mal. Les joueuses irlandaises ont refusé de encenser à elles adversaires israéliennes. Une fermeté séduction postérieurement qu’une joueuse israélienne a devancé l’atelier irlandaise d’antisémitisme. 

L’avant dispute convaincu l’Irlande et Israel ne s’est pas passé quand considéré. Ce jeudi 8 février, les paire terroir s’affrontaient à cause le arrangé des qualifications contre l’Euro Femelle de basket 2025, pourtant les constats convaincu les paire équipes incarnaient principalement tendues.

Les Irlandaises ont décidé, peu de moment précédemment la duel, de ne pas entreprendre bout au traité d’avant-match. Elles n’ont alors pas assisté à l’chanson sabra et n’ont pas serré la gantelet de à elles adversaires précédemment le blessure d’transport.

The anthems of Ireland and Israel from todays oecuménique in Riga

Ireland remained along the sideline during the anthems as bout of a refusal to partake in pre-match ceremonies. Yesterday an Israeli player said of the Ireland team: ‘it’s known that they are quite antisemitic’ pic.twitter.com/ITxJGxELYu

— Balls.ie (@ballsdotie) February 8, 2024

Des accusations d’antisémitisme 

Une fermeté motivée par les homélie de l’une des joueuses de l’atelier israélienne, Dor Saar. Sur les canaux officiels de la Ffédération de son terroir, la joueuse a expérimenté les Irlandaises « d’antisémites ». Dans ce exaltation sézigue déclare : « Ce n’est pas un secret, et c’est peut-être pour cela qu’on s’attend à un match musclé. Nous savons qu’elles ne nous aiment pas et nous donnerons tout sur le terrain. »

Une dire qui n’a nenni plu aux joueuses irlandaises qui avaient même considéré de ne pas taquiner le dispute. Dans un annonce, la Confédération irlandaise de basket marche bien « fait part à la FIBA Europe de leurs vives préoccupations concernant ces rencontres avec Israël » envisageant « l’option de ne pas jouer les matchs ». 

Le annonce loyale itou que cette fermeté a en définitive été écartée car ceci aurait coûté extrêmement d’lettre à la Confédération. « Basketball Ireland s’expose à une amende de la FIBA Europe pouvant aller jusqu’à 80 000 euros si nous ne jouons pas le match contre Israël. Une amende supplémentaire pouvant aller jusqu’à 100 000 euros serait également imposée si nous ne jouions pas le match retour plus tard dans l’année. » 

En comme de cet impulsion banquier, l’atelier Irlandaise n’aurait pas pu coopérer sans arrêt des qualifications. Elle n’aurait alors pas pu individu actuelle à l’Euro en 2025 et s’exposait pareillement à « une interdiction effective de participer à des compétitions internationales pour notre équipe féminine senior pendant cinq ans ». Un impulsion jugé extrêmement appréciable par les joueuses et la Confédération, le dispute a alors en définitive été joué. 

Comments are closed.