VIDEO. L’désarroi à Montjoi vers la délai de la Rang d’étendue au juge écartelé et menacé de extrémité

l’crucial Devenu un image du ambiance de courage et de véhémence qui port les élus de la État, Christian Eurgal a été évènement écuyer de la Rang d’étendue vendredi 9 février, pendant le clocher de Montjoi, en Tarn-et-Garonne où cet interprète artiste brut de Normandie s’est installé en 2005 et où il occupe les travaux de juge depuis 10 ans. L’désarroi subsistait consistante au occurrence où la prestigieuse faveur lui a été délai par le gouverneur Vincent Roberti au nom de la consul des collectivités territoriales et de la ruralité Dominique Faure.

« Ce moment si particulier me touche plus que je ne l’aurais cru et restera gravé à jamais dans mon histoire personnelle. » L’désarroi de Christian Eurgal subsistait capital pardonnable, vendredi 9 février à la foire des fêtes de Montjoi où le juge de cette minuscule district du Tarn-et-Garonne a été évènement écuyer de la Rang d’étendue, en assiduité d’un altesse foule de proches, habitants du clocher et individus (1).

Une accessit, rédigée pendant la élévation du 14 juillet 2023, qu’aurait dû lui consentir Dominique Faure… néanmoins popularité uniquement la gardiennage pendant le pouvoir Attal, la consul des collectivités territoriales et de la ruralité a été modération à Paris vers l’montage de son succursale.

A deviner pour : ENTRETIEN. Violences afin les élus : « Qui s’attaque à un maire s’en prend à notre État de droit », assuré la consul Dominique Faure

« Elle m’a appelé ce matin pour s’excuser et me dire qu’elle viendrait dans les mois qui viennent me rendre visite à Montjoi », confie Christian Eurgal. L’élu n’a pas manqué de récompenser la consul de l’entreprenant quittance il y a un duo de salaire à Paris au occurrence où il venait d’personnalité placé en dessous blindage contrôleuse.

Beaucoup de monde à la salle des fêtes de Montjoi pour assister à cette cérémonie.
Beaucoup de monde à la foire des fêtes de Montjoi vers avantager à cette festin. DDM – PIERRE-JEAN PYRDA

Vincent Roberti, le gouverneur de Tarn-et-Garonne chargé par violation de imager Christian Eurgal, a évoqué « le colère de courage de la fragment d’un influenceur d’injuste claire » lesquels est disparu le juge de Montjoi conséquence à un désaccord de environs.

Le préfet Vincent Roberti félicite Christian Eurgal.
Le gouverneur Vincent Roberti félicite Christian Eurgal. DDM – FREDERIC CHARMEUX

« C’est l’honneur de la République de se tenir aux côtés de ses maires. » Et le gouverneur de marquer que « les sanctions pour des violences commises à l’encontre d’élus venaient d’être alignées sur celles prises pour violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique. Désormais, un auteur encourt 7 ans de prison de 100000 euros d’amende ». 

Je vis ce guérilla depuis des années, je le subis plus aujourd’hui.

Ayant « une pensée pour ses collègues élus victimes de menaces, de violences » et qui « pour certains d’entre eux ont perdu la vie », Christian Eurgal « attend avec impatience des décisions de justice car la situation est la même. Je vis ce harcèlement depuis des années, je le subis encore aujourd’hui ».

"Ce soir mon émotion est très forte. Je ressens bien l'honneur que cela représente", a déclaré le maire de Montjoi.
« Ce soir mon émotion est très forte. Je ressens bien l’honneur que cela représente », a cordial le juge de Montjoi. DDM – FREDERIC CHARMEUX

L’désarroi a hagard la foire des fêtes lorsque l’bailli a consacré « cette magnifique distinction » à son héroïne Martine. « Elle a toujours été un grand réconfort. Sans elle, il y a des situations qui auraient été différentes et sans doute ce soir nous ne serions pas là. » Christian Eurgal a salué pour Sylvie, sa encrier de municipalité, « présente dans chaque intrusion dans la mairie et victime elle aussi » et remercié « ses enfants, son fils aîné Dominique, sa belle-fille, sa petite-fille, ses frères et sœurs » venus échanger ce occurrence grand à ses côtés vendredi réunion.

« Un artiste reconnu et hors du commun »

La série d’étendue décernée à Christian Eurgal faveur pour « un artiste reconnu et hors du commun », accompagnant l’locution de Jean-Michel Baylet. Le gouvernant de la CC2R et antique consul a pour béatitude « un maire dévoué, bâtisseur et formidable ».

Après la extrémité de son garçonnet récent, belliqueux au 6e RPIMa de Mont-de-Marsan, Christian Eurgal trouve « dans l’art une forme de réconfort et se met à peindre » au état de latence un interprète de popularité internationale lesquels les toiles sont vendues jusqu’aux Etats-Unis et en Corée du Sud.

« La peinture est un espace de création et d’évasion. C’est un métier passion », reconnaît Christian Eurgal. Et de « saluer la famille des artistes à laquelle j’appartiens ».

« Quelles que soient les difficultés rencontrées, la vie est magnifique. Vive Montjoi où il fait bon vivre, vive la République et vive la France », a convenu le juge, recevant une grande délire de la foire.

(1) Aux côtés du gouverneur, entourant le bénéficiaire, les antiques ministres Sylvia Pinel et Jean-Michel Baylet; la vice-présidente de la Land Marie Castro détaillant Carole Delga, le constitutionnel François Bonhomme, le gouvernant du assemblée départemental Michel Weill et le colonel Philippe Bon, gouvernant de la monastère des abattis de la Rang d’étendue de Tarn-et-Garonne. On notait pour la assiduité des conseillères départementales Christiane Le Corre, Catherine Bourdoncle et Patricia Ducassé; du gouvernant de l’AMF 82 Bernard Pezous, de divers maires et du colonel de police Marc de Rémond du Chélas.

Comments are closed.