« Vous avez du sang sur les mains » : Mark Zuckerberg, meneur de Facebook , attaqué donc d’une récital sur la renforcement des descendants

Mark Zuckerberg a présenté ses excuses à étranges victimes des plateformes digitaux réunies ce mercredi 31 janvier 2024 donc d’une récital au Congrès étasunien.

« Je suis désolé pour tout ce que vous avez vécu » : le auteur de Facebook s’est excusé mercredi 31 janvier 2024 au Assemblée étasunien.

Mark Zuckerberg rencontrait interpellé sur les dangers des réseaux sociaux comme les descendants et gamins, donc d’une récital réunissant les dirigeants de Meta, de X, de TikTok, de Discord et de Snap, rapporte spécialement France 24.

« Vous avez un produit qui tue les gens »

Le meneur de Meta a vrai, façade les victimes des dérives des réseaux sociaux et à elles familles réunies pendant lequel une salon du Congrès des Etats-Unis que « personne ne devrait vivre les choses que vos familles ont subies ».

Élus et associations accusent les réseaux sociaux de ne pas prou garer les comme jeunes, au prix de les risques d’écrasement sexuelle et de dégradation tissulaire spécialement. 

« Monsieur Zuckerberg, vous et les entreprises qui sont devant nous, je sais que vous ne le pensez pas, mais vous avez du sang sur les mains. Vous avez un produit qui tue des gens », a précis le représentatif démocrate Lindsey Graham aux dirigeants, état par France 24.

WATCH: Sen. Lindsey Graham tells Meta CEO Mark Zuckerberg and other tech CEOs, « You have blood on your hands. »https://t.co/MPjgQRmzjX pic.twitter.com/ITLNP3Xazw

— MSNBC (@MSNBC) January 31, 2024

Vers mieux de menstruations ?

Mark Zuckerberg a compte-rendu les nombreuses mesures prises par son tend comme garer les comme jeunes, rappelant travailleur installé comme de 20 milliards de dollars pendant lequel la sûreté depuis 2016 et marchand 40 000 nation dédiées à la assouplissement et la sûreté sur les plateformes, peut-on annihiler sur BFM.

De maints élus souhaitent implanter en exercice mieux de menstruations comme plus les entourer les contenus partagés sur ces réseaux sociaux, cependant de nouvelles lois ont été bloquées par un Congrès formidablement séparé sur les solutions et le lobbying compact des grandes usines technologiques.

Comments are closed.