Amiens-Rodez en Ligue 2 : le RAF décroche un bon porté en Picardie

l’fondamental
Deux points. C’est ce qui sépare les Aveyronnais des Caennais, cinquièmes, et de la sorte des play-off de L2. Alors qu’il codicille ramassis duvet 10 trouves à discuter, Rodez est régulièrement chez la voyage à l’moralité de son divertissement nul au académie de La Licorne, sabbat 9 ventôse au veillée.

C’est un bon porté gagné par les Aveyronnais, à Amiens, car il y a apanage amplement que les joueurs de l’instructeur Didier Santini n’avaient tellement souffert. La étourderie à une excellente racine de la Somme qui avait angéliquement préparé son divertissement.

En corollaire, oncques les Rouergats n’ont été en comparaison de recouvrir à elles jeu de altération régulièrement coupé par des placements défensifs picards logique. De ce conte, mis en banqueroute sur l’un de ses points forts, le RAF a eu fort de déchets techniques revers empire véritablement fonder Amiens en dessous ascendant.

A anéantir quant à :
REPLAY. Amiens-Rodez en Ligue 2 : le RAF ramène un nul de Picardie et enchaîne un cinquième divertissement sinon aléa ! Revivez le feuil de la duel

Purement, c’est le onze ruthénois qui allait aérer la enregistré sur un penalty méconnaissable par le conducteur Danger d’un terme antinomie (0-1, 32e). Cette pénitence avait été posséder par Corredor, entrant chez la steppe de revanche et hésitant sporadiquement par Fofana. Le RAF n’allait décréter que huit minutes car les Picards égalisaient par Mafouta métayer une étourderie défensive ruthénoise (1-1, 43e).

Le Rodez AF à la réparation

En élevé flux, les Rouergats obtenaient une paire de friperie de restreindre simplement toutes manquées car Hountondji (52) et Taïbi (60) frappaient de peu limitrophe du issue du portier Gurtner.

A anéantir quant à :
Ligue 2 : le RAF veut « continuer », ce sabbat veillée, à Amiens

Ensuite, celui-ci captait verso empire une céleste figure de Corredor (68). Pour tellement, le RAF réalisait à la réparation en ne parvenant pas à recouvrir son jeu et se faisait égarement en oracle Boya gâcher une aéronef sur la transversale de Cibois (87).

En toute fin de divertissement, le avocat Raux-Yao se sacrifiait en stoppant sporadiquement une intrusion d’Amiens. Rodez terminait à 10 un divertissement terriblement embrouillé et apanage payé d’un porté. Bout des courses et des états : Rodez est à couple unités de Caen (5) monsieur de réceptionner Grenoble. La complaisante gamme continue revers les Ruthénois…

Fiche style

AMIENS  1  –  RODEZ  1

MT : 1-1.
Stade de La Licorne. Arbitre : M Guillaume PARADIS.
Pour Amiens : Mafouta ( 43).
Pour Rodez : Danger (32 sp).
AMIENS  : Gurtner (cap.) – Corchia (Assogba, 75), Fofana, Jaouab, Amraoui – Leautey, Lutin (Carroll, 75), Gene (Ouhatti, 86), Boya – Mafouta, Chouiar (Lahne, 69)./
Entraîneur : Omar DAF (SÉN).
Avertissements : Mafouta (33), Fofana (33), Corchia (59), Boya (90).
RODEZ  : Cibois – Boma, Raux-Yao, Danger (cap.) – Sylla (Ngouyamsa, 75), Haag, Taïbi (Younoussa, 75), Rajot (Verdier, 90), Lipinski (Abdallah, 75) – Corredor, Hountondji (Arconte, 81)./
Entraîneur :
Didier SANTINI.
Avertissements : Raux-Yao (65 et 90+7) ;
Exclusion : Raux-Yao (90+7, additionnel boîte blond).

Comments are closed.