Colère des agriculteurs : « Ils sont plus surveillés que les fichés S », Jérôme Bayle dénonce des contrôles « abusifs » et imaginé des « actions »

l’composant
L’agriculteur de Haute-Garonne, Jérôme Bayle, trouvait l’invité de BFMTV ce coquin et il a informé sur la entretien d’une proclamation des agriculteurs pour les semaines à procéder.

« Il y aura d’autres actions ». Le désormais extraordinaire Jérôme Bayle s’est confié au calculateur de BFMTV. L’homme, qui a figuré le évolution de rancune des agriculteurs à ses prémices, a informé l’Balance, qui « n’a pas compris l’appel et la détresse » des agriculteurs : la proclamation n’est pas consommée.

Colère des agriculteurs: « Il y a d’autres actions, le début de printemps va être compliqué à gérer pour le gouvernement français », déclare Jérôme Bayle pic.twitter.com/QQmrd1ZFl9

— BFMTV (@BFMTV) March 8, 2024

Pour lui, le écran éclaireur ne doit puis appartenir la logique gâtée des agriculteurs, elle-même « n’est pas la solution à tout ». Mais il a ensemble itou incontestable que le évolution de brouille allait renouer : « Je pense que le début de printemps va être très compliqué à gérer pour le gouvernement français ».

Des contrôles imposés par l’Balance jugés « abusifs »

En explication spécialement : des contrôles imposés par l’Balance sont jugés « abusifs » par l’éleveur haut-garonnais. « Quand un agriculteur est contrôlé trois fois sur des parcelles ou du sanitaire en même pas un mois, c’est qu’on ne nous respecte pas », a déploré Jérôme Bayle, qui a même clair : « Aujourd’hui, les agriculteurs français sont plus surveillés que les fichés S. »

A manger également :
ENTRETIEN. Colère des agriculteurs : au Salon de l’culture, « il y aura des tensions » imaginé Jérôme Bayle, l’une des organe du évolution

« Peut-être que les agriculteurs français décideront de ne plus nourrir les Français, et là ce sera un problème à plus long terme, parce que le nerf de la guerre restera l’alimentation », a continué l’laboureur. 

Comments are closed.