Comportement « menaçant, offensant et insultant » : la acteur australienne Sam Kerr pesée revers offense à constitution ségrégationniste sur un alguazil

l’formant
La joueuse de Chelsea, 30 ans, doit appartenir sans tarder jugée revers des faits survenus à Twickenham, dans lequel la rebord sud-ouest de Londres. Elle plaide non-coupable.

L’internationale australienne Sam Kerr, acteur féminine du football, sera jugée au Royaume-Uni revers offense à constitution ségrégationniste sur un alguazil, une punition avers quoi lui-même a plaidé non répréhensible, a-t-on scolaire lundi 4 ventôse de commencement procédurier.

Les faits sont antiques et remontent au 30 janvier de l’période dernière à Twickenham, dans lequel la rebord sud-ouest de Londres, a précisé un courtier de la Metropolitan Police. Ils se sont produits puis qu’un flic de maréchaussée intervenait en encyclique à un chamaille sur le table d’une promenade en taxi, a-t-il poursuivi.

A engloutir autant :
Coupe du monde féminine de football : Sam Kerr, acteur de l’Australie, révèle capital été assujettissement de se prendre escalader revers un fils chez différentes années

Âgée de 30 ans, Sam Kerr, qui berné au FC Chelsea, devrait appartenir jugée en février 2025. Elle est pesée revers actes « menaçant, offensant et insultant », un présentateur d’punition susceptible d’une astreinte ou d’une morne de centrale si l’atrocité est prouvée.

Le patron constant de la association australienne de football James Johnson a jugé ces accusations « préoccupantes » et « très sérieuses ». « Il s’agit de racisme et il n’y a pas de place pour le racisme dans notre sport », a poursuivi le patron de Football Australia, en soulignant aussi que Sam Kerr « a des droits (..) des droits dans la procédure ».

A engloutir autant :
Australie-France à la Coupe du monde féminine de football : qui est Sam Kerr, la acteur australienne qui peut disloquer le rêve des Bleues ?

Le trieur de l’formation féminine d’Australie, Tony Gustavsson, s’est relativement résonance dit mardi « surpris » et dans lequel l’faiblesse de « commenter l’infraction car il s’agit d’une affaire judiciaire à ce stade ». « La seule chose que je puisse commenter est mon expérience et ma relation avec Sam en tant que personne et en tant que footballeuse. Et je n’ai eu que des expériences positives », a-t-il droit.

A engloutir autant :
Coupe du monde féminine de football : l’Australie retrouve sa acteur Sam Kerr et suite en quarts de conclusion

Opérée d’une louable entaille au fibrille traversé préalable d’un rotule attire janvier contractée donc d’un formation d’exemple polaire au Maroc, l’attaquante se remet de l’intercalation, exclusivement la continuité de sa siècle, particulièrement les Jeux Olympiques cet été à Paris, est obstinément compromise. « Je pense qu’il est un peu trop tôt pour envisager une sélection à l’heure actuelle et, comme nous le savons tous avec la grave blessure de Sam en janvier, il y a évidemment un très gros point d’interrogation sur le fait qu’elle puisse être sélectionnée », a autant droit Tony Gustavsson.

A engloutir autant :
Coupe du monde de football féminine : bonheur extraordinaire revers la Nouvelle-Zélande avers à la Norvège, nonobstant la entaille de sa mentor Sam Kerr

Sam Kerr, dauphine de l’Espagnole Aitana Bonmati revers le Ballon d’or 2023, berné depuis la siècle 2019-2020 à Chelsea, où lui-même fardeau les titres: les quatre derniers championnats d’Angleterre, davantage triade Coupes d’Angleterre et double Coupes de la Ligue.

Internationale depuis l’âge de 15 ans, Sam Kerr réalisait de l’badinage des « Matildas » donc de la Coupe du monde que co-organisaient l’Australie et la Nouvelle-Zélande l’été neuf. Après capital déraciné la France en peloton de conclusion, elles-mêmes ont propre sur l’Angleterre en demi-finale.

Comments are closed.