[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Cyclisme : « Il n’arrive plus à tenir sur son vélo, il n’est plus dans le coup ! »… Julian Alaphilippe hargneusement chargé par un démodé randonneur

l’fondamental
Dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC dimanche 3 ventôse, Jérôme Pineau s’en est reçu à Julian Alaphilippe, subsistant notoirement précédé des grandeur mémoires par Patrick Lefevere il y a divers jours.

Sale climat afin Julian Alaphilippe. Victime d’une accrochage médiatique pimentée de la fragment de son idéal, Patrick Lefevere, avec de un couple de chutes l’nanti artificiel à délaisser lorsque de ses un couple de dernières courses, au Het Nieuwsblad avec aux Strade Bianche, le indécis gymnaste du monde, qui abattu à gagner son corrigé degré, a été ciblé par Jérôme Pineau.

L’ancien randonneur spécialiste, conseil sur RMC Sport, s’est hargneusement chaud dimanche 3 ventôse dans lequel l’irradiation « Les Grandes Gueules du Sport ». « Cela fait trois ans maintenant, depuis sa chute à Liège-Bastogne-Liège, qu’il ne met plus un pied devant l’autre, a-t-il introduit. Sportivement, il n’y est pas. Ensuite, à chaque course, à tous ses objectifs, c’était chute, c’était incident, il a failli se faire renverser par sa propre voiture à la Flèche brabançonne l’année dernière. Il n’arrive plus à tenir sur son vélo, il n’est plus dans le coup et physiquement il n’y est plus non plus. »

Lefévère a-t-il « tué » Alaphilippe ?

ud83dudde3ufe0f Jérôme Pineau: « Non, depuis sa lourde chute, il ne met plus un pied devant l’autre. Sportivement il n’y est plus »

u26a1ufe0f Gros dégoût convaincu Jérôme Pineau et @Bigfredstyle. pic.twitter.com/71O46RXqct

— Les Grandes Gueules du Sport – RMC (@GGsportRMC) March 3, 2024

« C’est Alaphilippe qui s’est tué tout seul »

Alors que la matière voyait de hellénisme si le idéal de l’atelier Soudal Quick Step l’avait « tué » en déballant sa vie intime dans lequel la dense, musicien sous-entendu à des grandeur – « Avec l’âge, vous devez prendre plus soin de vous, vous entraîner plus dur. Je pense que chez lui, il y a eu trop de fêtes et trop d’alcool » -, Pineau en a reporté une lange.

« Je connais bien la baraque. Quand il parle Lefevere, il ne parle pas pour rien […] S’il le dit, il n’y a pas de fumée sans feu, il sait ce qui se passe dans son équipe. Lefevere a-t-il tué Alaphilippe ? Non c’est Alaphilippe qui s’est tué tout seul […] Il n’a pas fait les efforts nécessaires pour redoubler de travail, pour revenir au niveau où il était. Il a un très gros salaire, il a un très gros contrat, il a la vie qu’il a côté, je n’en parlerais pas, je sais ce qui se passe. »

« Cela n’est pas possible de vivre comme il vit en ce moment »

Un tacite que Pineau a effectué par embellir au fil du soirée, rien créature néanmoins intelligible : « Les excès et les erreurs du passé sur un sport d’endurance comme le cyclisme, tu ne les effaceras jamais. Il a été fait trop d’erreurs dans sa vie, dans son job, dans ses choix, pour que l’on puisse attendre de Julian Alaphilipe qu’il redevienne le vrai Julian Alaphilippe. Cela n’est pas possible de vivre comme il vit en ce moment, de faire ce qu’il fait en ce moment et avoir les résultats pour être à haut niveau. Je ne suis pas Lefevere donc je ne parlerai pas ici sur ce plateau de ce qui se passe dans sa vie privée. »

Et de fixer que Lefevere, « Il n’en veut plus, il s’en tape » (d’Alaphilippe). Rappelons néanmoins que Julian Alaphilippe (31 ans) totalise 41 victoires en manège et qu’extrême ses un couple de titres universels (2020, 2021), il a quand chaud six étapes sur le Tour de France et porté le tricot blondasse, Milan – San Remo (2019), la Clasica San Sebastian (2018), trio Flesche wallonne (2018, 2019, 2021) et les Strade Bianche (2019). Jérôme Pineau, devenu idéal d’atelier alors sa manège de randonneur, voyait relativement bruit aux commandes de B&B lorsqu’sézigue a dégradé les plombs fin 2022.

Comments are closed.