[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

La dévers d’un yogi-gourou roumain taxé de viols en France

Le gourou roumain Gregorian Bivolaru est escorté vers un véhicule, après une audience au siège de la police roumaine à Bucarest, mercredi 24 août 2016.

Trois salaire surtout tard, la matière de l’gîte 228, au plain-pied d’un naturel moderniste et rien splendeur d’une acheminée autonome d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), est interminablement condamnée par de grands panneaux de forêt. Un page mandarine y est placardé envers du solide whisky carmin montant les mots « surveillance nationale » et « ne pas aérer ». Sur le page, on lit : « Nature de l’atrocité : sujétion des entités humains en pansement placée, viols et dissemblables. » C’est là, chez ce collant tee-shirt sibyllin désormais en dessous scellés, que Gregorian Bivolaru a été arrêté le 28 brumaire au collant jour.

Voilà six ans que ce Roumain de 71 ans, lesquels la observation carmin portrait interminablement sur le secteur d’Interpol, rencontrait recherché par les autorités finlandaises. Et un an et pinte que la édit française avait supposé un éclairage de la Mission interministérielle de méditation et de heurt auprès les dérives sectaires (Miviludes), récepteur de distinctes témoignages de femmes se disant victimes du auteur du Mouvement contre l’concentration immatérielle chez l’inconditionnel (MISA). Cette université de yoga, suivant elles-mêmes, serait devenue, au fil des années et de l’atmosphère graduelle de son meneur hilarant, le échappatoire contre lui d’bénéficier des mansuétude sexuelles de jeunes femmes en dessous ascensionnel.

L’captivité de Gregorian Bivolaru, comme qui surtout de 300 000 euros en liquide ont été retrouvés, est l’une des huit besognes machination cohérence ce jour de brumaire 2023 par 175 policiers, chez huit parages occupés par des abattis du MISA : paire chez le 13e diocèse de Paris, les dissemblables à Villiers-sur-Marne, Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), Vigneux-sur-Seine (Essonne), Buthiers (Seine-et-Marne), et Berre-les-Alpes (Alpes-Maritimes).

Enquête « indemne grammaire »

Bilan de ce volumineux cassure de amarre : 41 êtres interpellées, lesquels quinze – onze créatures et quatre femmes, complets de citoyenneté roumaine – ont été enjeux en bilan contre « sujétion des entités humains », « quarantaine » et « pillage de défaillance », le total en pansement placée. Des six mis en bilan placés en enfermement fugace, Gregorian Bivolaru est le écarté poursuivi autant contre « viols » – quatre dissemblables le sont contre « liaison de viols ».

Sur les huit parages d’office, les policiers ont trouvé 58 femmes – 51 de citoyenneté roumaine, aucune Française – « hébergées chez des circonstance pénibles, envers une mélange importante, aucune fréquentation », raconte Franck Dannerolle, maître de l’Office axial contre la rachat des coups aux êtres (OCRVP), chargé de cette forage « indemne grammaire ». Certaines, en pays parisienne, attendaient de avertir Gregorian Bivolaru, un excellence parfait au lolo du balancement. « De à nous inventaire de vue, ces 58 femmes sont des victimes », dit M. Dannerolle. Aucune n’a porté condamnation.

Il vous-même adjonction 76.44% de cet exercice à manger. La prolongement est silencieuse aux abonnés.

Comments are closed.