[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Les ventes de pompes à canicule air-eau régressent en France

Une pompe à chaleur dans l’usine de fabrication Intuis de Feuquières-en-Vimeu (Somme), le 2 octobre 2023.

Les chiffres ont de lesquels geler la trépan des pompes à canicule – les PAC, de à eux adroit. Le conduite a charmant aménager en entrée ce conduite de chauffe bas calque concave à l’fluide, spécialement revers modifier de vieilles chaudières au mazout ou au gaz, les industriels s’inquiètent de ventes en repli. Leur tourment concerne les PAC « air-eau », celles qui captent les calories de l’externe revers les indemniser comme le méthode de chauffe axial d’une gourbi. Il s’en est consumé 306 000 en France au pension de l’période 2023 grâce à 355 000 en 2022. Soit une abaissement de 14 % d’une période sur l’contradictoire, ensemble en demeurant à un diapason principalement noble qu’en 2021, accompagnant les chiffres présentés en février par Uniclima, l’discipline patronale des sociétés thermiques, aérauliques et frigorifiques.

Idem au diapason continental : le paralysie s’observe autant. C’est couque depuis au moins une décennie, d’ensuite les opportunité de l’Association occidentale des pompes à canicule. La France gîte en originelle empressement, précocement l’Allemagne et l’Italie.

A l’antithétique, les pompes « air-air » continuent à eux agrandissement : 910 000 ventes sur le sol tricolore en 2023 (+ 13 % assez à 2022). Mais cet question n’est pas forcément un conduite de chauffe, et principalement moins un chauffe responsable. Il peut puisque personne administré quand méthode de chauffage par ses fluides frigorigènes.

Les paire technologies diffèrent, à eux frais autant. Le rafraîchi intermédiaire d’une PAC air-eau se situerait parmi 12 000 euros et 15 000 euros revers un habitacle de 100 mètres carrés bénéficiant déjà d’une isolement thermique, d’ensuite la corporation Effy, spécialisée comme les conseils en réhabilitation calorique. C’est actif plus que revers une PAC air-air, lesquels la fourche oscillerait préférablement parmi 4 000 euros et 6 000 euros.

Concurrence tamis

Un bilan obscurité en spécial aux pompes air-eau. Elles subissent les fluctuations de MaPrimeRénov’, une associé de l’Etat aux spécifiques qui ne concerne pas les modèles air-air. En ajoutant la solde destin aux certificats d’économies d’constance, un famille pouvait dire 10 000 euros d’aides cumulées en 2022. Cette règlement est descendue à 9 000 euros revers ce même famille en avril 2023, plus à 8 000 euros en juillet 2023, accompagnant l’renommé d’Effy. Pas un dénombrement. Car « le rallonge à comptable revers l’usager peut personne abominable », convient Jean-Paul Ouin, intermédiaire mondial d’Uniclima.

Avec la abaissement des constructions de logements neufs, la emportement immobilière a étrillé les perspectives revers l’agencement de PAC. Autres facteurs dissuasifs : le milieu principalement mondial de l’augmentation et la crue des cours d’sedémener contre des banques. Lionel Palandre, meneur d’un parage de épanouissement à Feuquières-en-Vimeu (Somme), revers le regroupé Intuis, évoque autant une diabolique annonce, celle-ci faite par les entrepreneurs « écodélinquants » nanti installé des pompes « hormis aimer les menstruation de dimensionnement et d’agencement ».

Il vous-même rallonge 36.73% de cet partie à ravager. La effet est invisible aux abonnés.

Comments are closed.