MMA : le attaque des chefs Doumbé-Baki tourne à la barbare badinerie en intelligence d’un résultat de tesson

Le battement beaucoup convenu a écho flac… Le attaque parmi les combattants Cédric Doumbé et Baysangur « Baki » Chamsoudinov s’est entier de gauchi ubuesque, en tenant une réussite de Baki, puis une limitation surprenante et contestée de l’intermédiaire, jeudi à l’Accor Arena de Paris. « Je ne sais pas quoi dire », a lancé Doumbé, dépité, aux commun. « Je suis très déçu que ça se finisse comme ça. »

Cette avis franco-française, parmi paire combattants singulièrement populaires malgré du évident, accomplissait seulement attendue depuis des traitement. Surtout depuis que les paire rivaux s’présentaient provoqués en retour sur les réseaux sociaux, aiguisant l’propension des fans de MMA avec une comparaison.

Un segment de tesson…

Alors qu’il restait sur une réussite expédiée en nouveau secondes au prix de Jordan Zebo, Doumbé, 31 ans, annoncé préféré, avait tassé à former au prix de Baki, répandu à 22 ans avec un volumineux expectative de la discipline. Le attaque a fondé sur des bases élevées et comme une cadre surchauffée, uniquement il s’est arrêté durement au résultat de 21 secondes comme le intermédiaire reprise puis que Doumbé s’est plaint d’un segment de tesson enfoncé comme un doigt du paturon grossière.

Celui qui s’est surnommé « The Best » a utile qu’il souhaitait solliciter le attaque uniquement l’intermédiaire a mis fin aux débats, dessous les sifflets du évident. Une terminaison décevante avec les aussi 15 000 commun présents, entre auxquels un sondage divers de peoples, de Gérard Lanvin à Kaaris, en fréquenté par François Civil, Jamel Debbouze ou Tony Parker.

Mécompte des fans 

L’ambiance, au sujet de réchauffé en baptême d’événement, s’accomplissait seulement ressources réchauffée au fur et à avare des combats avec accoster des températures bouillantes en tenant l’vestibule en tribune de Doumbé et Baki, protagonistes du attaque essentiel de la aiguille.

Je suis insensible, l’intermédiaire a arrêté le attaque. Je lui ai gazette que je ne voulais pas coincer

Les fans espéraient sinon indécision un choc mémorable parmi les paire rivaux, à l’fripe de la moindre avancée du PFL à Paris, lesquels la débat s’est alors terminée en enfilade de friture. La faction nord-américaine, qui espère à solution concourir l’UFC, la avec prestigieuse planification de MMA, aurait sinon indécision équitablement rouflaquette un divergent intrigue et alors une divergent affichage.

« Je suis dégoûté, l’arbitre a arrêté le combat. Je lui ai expliqué que je ne voulais pas arrêter, je voulais combattre… », a gazette Doumbé, qui bénéficie d’une grand gloire malgré des fans. « Je voulais que ce soit ma soirée, qu’on kiffe tous ensemble avec le public français, donc que ça se termine comme ça, c’est décevant. »

Les imprévus font section du attaque

Malgré la réussite, Baki, qui doit son sobriquet à Baki Hanma, surhomme de manga aux possibilités physiques excepté du collant, a équitablement défenseur « rester sur (sa) faim ». « Les imprévus font partie du combat », a-t-il cependant estimé. « Le corps, c’est quelque chose qui est constamment en évolution. Un combat, je le vois comme un champ de bataille, donc une blessure fait partie du combat ».

Des réunions consenties 

Annoncée mi-janvier, l’avis avait directement affiché fini. Les paire combattants ont entiers paire direct à elles délai de se récupérer comme l’octogone. « Peut-être qu’on pourra faire une revanche, mais il faudra aligner les billets », a averti Baki, face des commun qui avaient chaque item rémunéré alors de la uniforme en marché des trajets parmi 45 et 450 euros, avec les sièges les avec proches de la volière.

Un peu avec tôt, comme l’divergent attaque convenu de la débat, un divergent privilégiée du MMA français, Abdoul Abdouraguimov, différemment « The Lazy King », s’accomplissait imposé sur une limitation partagée des juges au prix de le Britannique Jack Grant.

Comments are closed.