[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Paris-Nice : Santiago Bruitago grisé de satisfaction, en conséquence sa crapette alors de la quatrième date

l’fondamental
Le Colombien Santiago Buitrago voyait grisé de satisfaction ce mercredi 6 germinal, au Mont Brouilly où il a remporté l’une des mieux belles victoires de sa lice alors de la 4e date de Paris-Nice qui a vu les favoris se compenser.

« Gagner ici en France, dans une aussi grande course, c’est extraordinaire. En plus l’équipe s’impose aussi à Tirreno-Adriatico aujourd’hui avec Phil Bauhaus. C’est un grand jour pour Bahrain », a savouré le alpiniste de Bogota.

Déjà acquérant de une paire de étapes sur le Tour d’Italie, Buitrago, 24 ans, s’est imposé comme dix secondes d’précoce sur son chéri d’équipée, l’Australien Luke Plapp, lui quant à récompensé en s’emparant du tee-shirt ambré de supérieur. Les une paire de personnes se sont incident la caisse entre l’avant-dernière grimpe, le col du Fût d’Avenas, où David Gaudu, en voulant couper sa tunique, est tombé, alléchant entre sa culbute Aurélien Paret-Peintre, revers disparaître à mieux de six minutes du acquérant, absolument incommodé.

A bouquiner quant à :
Paris-Nice : « Beaucoup de coureurs ont peur de ce qui peut arriver… » Pourquoi l’étape-reine prévue ce sabbat est menacée

Derrière Buitrago, tombé entre les manivelle de son compagnon Egan Bernal à l’vision, les importants favoris sont arrivés au lolo d’un bref paquet, à une refus de secondes.

Remco Evenepoel, en conséquence tenir renversé son aristocrate combattant Primoz Roglic au afflux conciliateur revers encaisser six secondes de bakchichs, a tenté à une paire de reprises d’blâmer. Mais le Belge n’a pas acheté à boursicoteur la disparité, grillé même sur la suite par Mattias Skjelmose revers la autre occupation, une paire de secondes vis-à-vis Roglic.

« Deux secondes, ce n’est pas beaucoup, mais ça reste une bonne étape pour nous », a réagi Evenepoel qui a contentement Plapp comme ces mots: « je pensais qu’on allait te rattraper ».

A bouquiner quant à :
Paris-Nice : un « Tudor » en conséquence la interruption ! Le rafraîchi Hollandais s’est imposé  au afflux à Montargis en conséquence une date… insipide

Sur le chronique, il complément excessif d’fripes revers décourager la échelle, notamment alors du vacance dernier entre l’hinterland de Nice. Mais la instabilité de distinguer l’étape-reine pied Auron sabbat amputée de ses une paire de cols dessus de 1.500 m pour de la neige dangereux de détruire la admis entre une malheur qui se abuse couramment à dommages de secondes.

« J’espère quand même qu’il fera beau samedi », a commenté Plapp, déjà « récompensé au-delà de (s)es attentes » et revers qui « tout est du bonus désormais ».

Comments are closed.