[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

Real Sociedad-PSG en Ligue des champions : « On a déjà surmonté des moments plus difficiles ! » Oscar, soutenir de l’pool euscarienne, y croit !

l’créant
Oscar Usetxi est un soutenir de la Real Sociedad depuis sa encore affectueuse jeunesse, et vit à Toulouse depuis 5 ans. Il sera ce déclin à Saint-Sébastien, sa conurbation de avènement, moyennant soutenir les Txuri-urdin (bleu-blanc). 

Malgré le hésitation de un couple de buts, Oscar espère un palmes.

Supporter du discothèque euscarienne depuis entier bref, il est ce déclin à Anoeta moyennant le ludisme correspondance comme le PSG, ce mardi 5 ventôse. La Real Sociedad avait retiré 2-0 le ludisme marcher au Parc des Princes, et sera agrandissement par un éprouvé ibère emporté moyennant séduire d’malmener une fiction remontada au discothèque parisien.

La Real Sociedad, un discothèque chevillé au anatomie

« On est une petite ville, si on est nés à Saint-Sébastien, on supporte obligatoirement la Real Sociedad ». Oscar, 55 ans, ne incident pas incohérence, et suit intimement les bleu-blanc depuis infiniment.

A dévisager moyennant :
Real Sociedad-PSG en Ligue des Champions : à quels plombe et sur quels enceinte patronner le 8e de conclusion correspondance du Paris Saint-Germain

C’est de sa conurbation qu’il a hérité cette possession au discothèque, et non pas de sa dynastie : « Mon père vient de Pampelune, donc il supporte Osasuna. C’est à l’école que je suis devenu fan. Chez nous, depuis tout petit, on supporte la Real, dès la maternelle. »

Oscar accomplissait moderne au palestre pour les années 1980, alors des épopées du discothèque euscarienne en challenge et en Coupe d’Europe. « J’ai vécu les deux victoires en Liga en 1981 et 1982. C’était incroyable qu’une petite ville comme nous, avec le budget qu’on avait, gagne deux titres au détriment du Real et du Barça. »

A dévisager moyennant :
DIRECT. Real Sociedad-PSG : 0-0, les Parisiens visent les quarts de conclusion de la Ligue des champions ! Suivez le 8e de conclusion correspondance en direct

Pendant son jouvence, il venait soutenir la Real pour l’chevronné palestre, la « Tocha », qui a instruit celui-ci d’Anoeta, parti en 1993. Il ironise : « J’ai connu l’ancien stade qui était très vétuste. On pouvait presque sentir l’odeur de l’herbe et toucher les joueurs tellement on était proches de la pelouse ».

À Toulouse depuis 5 ans

L’ingénieur de instruction a atterri pour la conurbation églantine à ses 50 ans. « J’ai toujours vécu à Saint-Sébastien, je suis venu vivre à Toulouse par amour : j’ai suivi ma compagne qui travaille à Airbus ».

A dévisager moyennant :
Les délicats degrés CANAL+ moyennant patronner le ludisme Real Sociedad – PSG

Pour le Basque, révolutionner de conurbation a été idoine de neuf fonction. « Jusque-là j’étais ingénieur, mais en arrivant je me suis reconverti : maintenant je suis boucher ! J’ai fait une formation professionnelle à Muret dès que je suis arrivé. »

Même si ses amis le tâtent, Oscar n’est moyennant le circonstance pas allé repérer le TFC au Stadium : « Ici, je préfère voir le rugby. J’en ai beaucoup pratiqué pendant mon enfance à Saint-Sébastien, on allait souvent à Biarritz ou Bayonne jouer des tournois ».

A dévisager moyennant :
Real Sociedad-PSG : clubs de golfs, piolets, poignards, marteaux… Comment les policiers ont évité un lutte ensanglanté convaincu supporters

L’homme de 55 ans n’a pas rencontré de parfait cloître d’aficionados du discothèque euscarienne à Toulouse, néanmoins parle continuellement de football comme ses amis métropolitain. « Je taquine souvent les Français en leur rappelant qu’Antoine Griezmann, un de leurs meilleurs joueurs, a été formé à la Real Sociedad. » Il pousse en élégant : « Je leur dis que s’ils ont gagné la Coupe du monde, c’est un peu grâce à nous ! »

L’espoir est de enjeu même comme le permis changer madrilène Mbappé

Oscar ne voit pas d’un douloureux œil l’vision probable de l’provocateur bondynois à « l’autre Real », celui-ci de Madrid, dès l’été autrui. « Pour la Liga, c’est une très bonne chose, cela va tirer vers le haut tout le monde. Son arrivée nous obligera à jouer le mieux possible ». Avant de arrêter : « Pour tous ceux qui aiment le foot, son arrivée est un luxe ».

A dévisager moyennant :
Real Sociedad-PSG : « La traductrice ne comprend pas ! » Luis Enrique évitement les questions sur Kylian Mbappé précocement le ludisme de Ligue des champions

Pour le circonstance, Mbappé est infiniment parisien, et ce déclin les Basques devront le tenir endéans extremum 90 minutes, parce que de ne pas gagner de but et jurer une remontada. La appréciation sera âpre néanmoins pas infaisable moyennant Oscar : « On y croit toujours. On a déjà surmonté des moments plus difficiles »

Avant de foisonnement : « La Real Sociedad a connu des moments très durs, surtout quand on est descendus en deuxième division, c’était une époque difficile. Mais on a surmonté cette étape-là ». Les Txuri-urdin ont en corollaire officiel la expatriation en 2006, précocement de exhausser en Liga en 2010.

A dévisager moyennant :
Real Sociedad-PSG : « Deux enfants que tu ne viens pas voir ! » Violences, leurre… Lucas Hernandez et sa similitude chaleureuse (follement) orageuse

Pour ce déclin, lui et ses amis feront concours de 40 000 Basques qui donneront entier moyennant accélérer la Real à se confirmer. Nul balancement que les « Aupa Real » résonneront à Anoeta.

Comments are closed.