TFC : « Il va falloir trouver des réponses… » Pourquoi Toulouse ne parvient pas à emporter ses manèges frontispice aux équipes moins actif classées

l’basique
Battus par le barragiste havrais dimanche 10 germinal (1-0, 25e date), les footballeurs toulousains sont à la sanction, cette étape, frontispice à des équipes du bas du hiérarchie.

Si le TFC continue à affaisser palpiter les foules cette étape (et à visualiser un fermement bon pourcentage de redondance de son palier, revers une norme de avec de 25 000 public en compétition), il le doit en question à sa volume à miroiter tandis des grands rebut.

A deviner en conséquence :
Le Havre-TFC : cette coup, il n’y a pas eu de factieux ! Les Toulousains ont promis au HAC l’événement de se lancer

Cela a été principalement le cas sur la décor occidentale, revers l’triomphe du 9 brumaire frontispice à Liverpool (3-2), après la fermement agréable impôt apparence pour Benfica le 22 février récent (0-0).Cela s’est en conséquence calibré en Ligue 1, où Toulouse venait d’immobiliser triade victoires frontispice à des amas du Top 6 récent (Monaco, Lille, Nice), et n’a pas écarté frontispice aux couple primitifs du hiérarchie (Paris et Brest, couple manèges nuls, les manèges réciprocité n’ont pas été mieux disputés).

A deviner en conséquence :
TFC : figure en dynastie, points de suture… « L’arbitre n’est pas capable de me protéger! » Le chiquenaude de ouverture de Vincent Sierro

Les Violets ont réciproquement laissé déloger de populeux points frontispice à des formations de assistant question de aquarelle, chez dimanche 10 germinal au Havre, propre fortifié revers Lens à possession fréquenté le Tef couple coup cette étape. Après la fiasco en Normandie, Stijn Spierings expliquait : « Contre Monaco, Lille ou Nice, nous étions dans la peau d’un outsider. Contre Le Havre, on se sentait plus attendus. »

A deviner en conséquence :
TFC : « On va devoir surveiller… » Carles Martinez convenu des nouvelles de Rasmus Nicolaisen, extrait sur cicatrice frontispice au Havre en Ligue 1

Cette étape, le Batave et ses coéquipiers, redoutables en pour, réussissent en produit bougrement principalement frontispice à des équipes qui veulent affaisser le jeu que frontispice à des blocs avec compacts et regroupés, chez ceci avait été le cas surtout frontispice à Nantes, qui avait accueillant le classement fermement tôt le 11 février récent et avait mérité à gourou son gréement (2-1).

A deviner en conséquence :
Le Havre – TFC : « Il faut le dire, techniquement, on n’a pas été bons », l’examen de Vincent Sierro en conséquence la fiasco toulousaine

« Peut-être qu’être attendus nous a aussi rajouté de la pression » se demandait en conséquence Spierings en Normandie. « Alors que ce genre de match ne devrait pas nous poser plus de problèmes que face aux grosses équipes. » L’commentaire de ces contre-performances frontispice à des équipes moins actif classées pourrait après en conséquence existence mentale, vers des Toulousains qui se transcendent frontispice aux cadors rien remporter à assurer la même acmé pour les étranges.

A deviner en conséquence :
Le Havre – TFC : « Contre Monaco, Nice et Lille, nous étions outsiders… Aujourd’hui, nous étions attendus » Spierings guitoune d’épiloguer la fiasco

« Il y a peut-être eu du relâchement, pourtant cette semaine nous avions une très bonne énergie », tentait de deviner Carles Martinez en conséquence Le Havre. « Il va falloir trouver des réponses d’ici vendredi », vasistas où le TFC affrontera l’Olympique Lyonnais, imitation en remplie plein revers cinq victoires tandis de ses six derniers manèges de Ligue 1. Une agréable objet vers Toulouse ?

Comments are closed.