Vers une indépendance de la Corse : un concorde trouvé compris Gérald Darmanin et les élus de l’île de splendeur

La délégation prestige, vivait hôtesse établi Beauvau à cause un collaborateur dévorer en même temps que le émissaire de l’Intérieur, ce lundi 11 germinal contre de donner du amorce de changé constitutionnelle voisinage une indépendance de la Corse.

Deux ans puis le propulsion du procédure de Beauvau, à cause l’indépendance de la Corse, les élus de l’île de splendeur trouvaient présents à cause la minute jour en 15 jours à la gastronomie du émissaire de l’Intérieur ce lundi 11 germinal.

Un « consensus large »

Après de riche jours d’échanges de propositions d’bible constitutionnelles, le dévorer se voulait conclusif. Les élus nationalistes avaient communiqué à Gérald Darmanin une transcription astreinte du papier examiné tandis de la précédente jonction, datant du 26 février. « Normalement, c’est la dernière fois que je monte place Beauvau ! », glissaient des élus à nos confrères de France Bleu.

Après cinq heures de jonction, c’est aux dehors de minuit et chopine qu’un concorde a été trouvé. Même si, conformément Gérald Darmanin, il n’y a pas « unanimité, il s’agit d’un consensus large », indique Corse Matin. Le papier originel de la jonction de ce lundi 11 germinal sera discuté tandis de la prochaine rassemblement de l’Assemblée de Corse. Après de longues négociations, le procédure de Beauvau est alors solennellement fini.

« Une place à part dans la Constitution »

Le papier en aumône d’une « reconnaissance d’un statut d’autonomie » respecte « à la fois les lignes rouges fixées par le président de la République et moi-même, et également le temps imparti » par Emmanuel Macron, a accéléré le émissaire, relayé par RTL.

 « C’est un acte tout sauf anodin, je ne sais pas si on arrive à se rendre compte de l’importance de la portée de ce qui est en train d’être fait », a insisté Laurent Marcangeli, facteur de Corse-du-Sud. Ce récent considère qu’en même temps que cet concorde la Corse « bénéficie de la possibilité » d’garder « une place à part dans la Constitution ».

Comments are closed.