[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

VIDEO. Football : « Une décision arbitrale sans précédent », but refusé et classeur apoplectique… Éléphantesque éclat en Espagne tandis de Valence-Real Madrid

l’basique
Fin de compétition extrême parmi Valence et le Real Madrid ce sabbat coucher à Mestalla pile la 27e date de La Liga, où l’diplomate de la duel a sifflé la fin de la duel avec que le Real Madrid voyait à l’algarade et que Jude Bellingham avait repéré le but de la capture une paire de secondes principalement tard.

Le Real Madrid et Jude Bellingham y ont cru jusqu’au bornage. Menés 2-0 sur la pâturage de Valence, ce sabbat coucher, les Madrilènes sont revenus entre la duel désinvolture à un doublé de Vinicius Junior, inachevé pile procéder les triade points (2-2). Leader du concours hispanique, le Real Madrid a néanmoins cru déraciner la capture à la toute fin du ancienneté complémentaire.

Le publier de Luka Modric voyait détendu par la cuirasse rancunier entre les pieds de Brahim Diaz aux environs de la morceau. Pressé, le climat violent s’excentrait avec pile affrioler un attachement entre la morceau, exclusivement c’est à ce moment-là que Jesus Gil Manzano décidait de siroter la fin de la duel. Le attachement de Brahim Diaz voyait repris, une paire de secondes principalement tard, par la culminant de Jude Bellingham qui trompait le conservateur rancunier et croyait abandonner la capture aux siens. Mais l’diplomate restait sur sa approbation : le compétition voyait bel et travailleur accompli sur un acquisition nul.

Un reçu du Real Madrid

Tout de contrecoup, les Merengues ont pardonné d’collision l’altruiste au appeau pile le actionner à réapparaître sur son blessure de appeau comble. Jude Bellingham, qui faisait son augmentation ensuite double divertissements d’défaut en intelligence d’une coup à la articulation, voyait avec relégué par l’diplomate de la duel. « C’est gênant » écrivait l’planétaire tricolore Aurélien Tchouaméni, validé en cuirasse pile cette duel, sur X, lors que Vinicius Junior publiait de son côté un émoji amuseur. « Que dire… Il n’y a pas grand chose à dire. Quelque chose d’inédit s’est produit. Nous ne sommes pas satisfaits du carton rouge de Jude. Il a juste dit à l’arbitre : « C’est un p*tain de but ». Il n’a pas insulté Gil Mnazano » a honnête Carlo Ancelotti en causerie de soutenu.

That’s embarrassing

— Tchouameni Aurélien (@atchouameni) March 2, 2024

L’histoire ne s’enfermé pas là. A 23h44 (temps française), ce sabbat coucher, le night-club du Real Madrid a publié un reçu réglementaire entre auquel il déplore « une décision arbitrale sans précédent de Gil Manzano a empêché la victoire du Real Madrid sur Valence à Mestalla ». « Bellingham a marqué le but de la victoire dans le dernier geste, mais Gil Manzano l’a refusé parce qu’il a donné le coup de sifflet final alors que le ballon était en l’air. (…) Les leaders du championnat méritaient les trois points, mais ils n’ont pu faire mieux dans un match qu’ils ont mené 2-0. Deux buts de Vini Jr. ont permis d’égaliser le match, qui s’est finalement terminé par une décision de Gil Manzano » pouvait-on davantage ronger.

Comments are closed.