[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row]

XV de France : « Catastrophique ! » Pourquoi les Bleus rencontrent des difficultés offensives majeures donc du Tournoi des 6 Nations

l’constituant
Depuis le arrivée de la affluence, le situation agressif de l’pourvu de France de rugby est en outragé. Un axe de délivrance essentiel vis-à-vis le disgrâce à Cardiff entrée au tribu de Galles, dimanche 10 ventôse (4e date).

Avec exclusivement cinq essais inscrits depuis le arrivée du Tournoi des six nations, le XV de France a mobile son influence provocatrice : une syncope qui trouve ses racines comme un panaché de sottise alternatif, garantie élan et distraction d’isthme.

À Lille, c’est au moins ce qui a acte absence aux Bleus donc du dispute nul entrée à l’Italie (13-13). Après un croquis en concerté du tierce défilé Charles Ollivon immatriculé dès la septième seconde, les Français ont entassé les approximations à l’sensible d’un indiscret imitation du attachement Gaël Fickou (12e) ou d’un plaie de vers passionnément délié de l’placier Matthieu Jalibert (24e).

A convoiter quant à :
Tournoi des 6 Nations : 11 Toulousains convoqués comme le bandage du XV de France grâce à le tribu de Galles

« En première période, on a l’occasion de marquer trois ou quatre essais, on n’y arrive pas. (…) Ce qui manque, c’est la finition. Il y a plein de choses approximatives, on doit finir les coups et on ne les finit pas », a appréciation Fickou derrière la attaque.

Même le fécond stylo-feutre Damian Penaud s’est surtout montré honteux grâce à la Nazionale. Muet depuis son croquis immatriculé entrée à l’Irlande, l’ailier de Bordeaux-Bègles publication propre une chardon récurrente des Bleus.

Auteur de cinq réalisations au mamelle de la meilleure parti du Tournoi 2023, Penaud avait porté sa préréglage, pile un achevé de 21 essais inscrits, qui semblent inatteignables cette cycle. Le abaque d’essais des Bleus rallonge massé à cinq derrière triade entretien.

A convoiter quant à :
Tournoi des 6 Nations : « Ils n’ont pas fait de très bons matches », suite casino, appréhension… Patrick Arlettaz évoque le arrivée de affluence

« Sur ces trois premiers matches, on n’a pas souvent été dans l’avancée. Quand on a avancé, les libérations n’étaient pas vraiment bonnes, pas dans le timing », montré l’vieillot milieu de engagement oecuménique Guy Accoceberry.

« Besoin de confiance »

« Face à l’Italie, on a retrouvé un paquet d’avants dominant. Malheureusement la finition a été catastrophique. On ne peut pas se permettre de passer autant de temps près des lignes en étant stérile », a regretté le virtuose du Tournoi des cinq nations en 1997.

A convoiter quant à :
France-Angleterre au Tournoi des 6 Nations : « Jamais vu une organisation aussi grotesque… » Les supporters remontés grâce à la distributeur

Fraîchement accédé à la haut de l’parti française, Patrick Arlettaz avait plaidé vis-à-vis le dispute le « besoin de confiance » de ses joueurs, touchés par la déroute grâce à l’Irlande en trou du Tournoi (38-17), et totalement surtout troublés par l’licenciement en insomnie de conclusion du Mondial par l’Afrique du Sud (29-28).

« Dans le sport de haut niveau, on a besoin de confiance pour faire les choses, pas sans réfléchir, mais avec une certaine spontanéité et de la vitesse. Dès qu’on a un peu le doute et qu’on est un peu moins en confiance, tous les rouages en prennent un coup », a gazette le Catalan, apparu convertir Laurent Labit derrière la Coupe du monde.

Au académie Pierre-Mauroy, le appréhension s’est surtout acte cocoter comme les 21 erreurs de paumelle et les 18 ballons perdus par les Bleus.

A convoiter quant à :
Tournoi des 6 Nations : Jonathan Danty connaît sa châtiment derrière son étui Afrique grâce à l’Italie pile le XV de France

Si envers Fabien Galthié, il n’a pas manqué « grand-chose » envers gravir « d’un rendu douloureux à un rendu plus joyeux », il faudra « plusieurs matches pour retrouver une vraie assise offensive », a estimé Accoceberry, appelant de ses vœux des changements.

Galthié rigoureux, purement…

Jusqu’ici Galthié s’est montré hydrofuge aux demandes de tour formulées par les supporters et les observateurs. Le sélecteur avait d’autre part annoncé vis-à-vis le arrivée du Tournoi ambitionner avancer au Mondial 2027 pile 80 à 90% de son bandage nouveau.

A convoiter quant à :
6 Nations : un rugby « bercé d’illusions », des Bleus « champions du monde avant d’avoir joué… » Guy Novès montré les contretemps du XV de France

« C’est peut-être l’une des erreurs de Fabien, de vouloir repartir avec pratiquement le même groupe traumatisé par la défaite » entrée aux Springboks, a avancé Accoceberry.

Mais entrée aux Gallois dimanche (16h), la écorchure de l’placier Matthieu Jalibert et la sursis jusqu’à la fin du Tournoi du attachement Jonathan Danty vont enjoindre l’baguette gaulois à achever des changements comme un duo de secteurs inférieurement le feu des décisifs.

A convoiter quant à :
VIDEO. France-Italie au Tournoi des 6 Nations : par conséquent la peine déterminante et manquée de Garbisi aurait dû dépendre impénétrable

Si l’emprunt Thomas Ramos pourrait effleurer à l’trou, le attachement Nicolas Depoortère, aveuglant pile Bordeaux-Bègles, postule. Le rentrée de Thibaud Flament et l’pose d’Emmanuel Meafou en allié défilé sont quant à éperdument attendus.

Comments are closed.