The SA XV hopes to break the curse at Colomiers.

La rédaction vous conseille

FHonestly, we’re having a really bad luck… Alexandre Ruiz’s words might shock some people, but they are clear. For the past few weeks, SA XV, currently fifteenth in Pro D2 after their defeat against Mont-de-Marsan last Friday (18-28) and before facing Colomiers this Thursday (7pm), has been haunted by a horde of black cats. They have been targeted by a tribe of voodoo sorcerers and pursued by a gang of spellcasters.

« I cannot reword »

Ça, c’était mardi. Depuis, Dalton et Odishvili sont venus s’ajouter à la liste, obligeant le staff angoumoisin à revoir sa composition d’équipe en y incluant notamment le joker médical Tabualevu (voir par ailleurs).

La poisse, encore et toujours. Celle qui fait dire à Alexandre Ruiz que même « les rebonds ne sont pas pour nous ». Une fois face aux Montois, deux quinze jours plus tôt face à Montauban, pour trois essais plus ou moins « casquette » encaissés et lourds de conséquences.

« We miss our large carriers. »

Not to mention the arbitration. Because even if the former referee refuses « to bite the hand that fed him » for years, it is difficult to ignore the double jaw fracture of Captain Gibouin against the Montois that escaped the video’s radar and the eyes of the unflappable Mr. Charleroy. « He must have done it to himself, » grimaces President Didier Pitcho.

« I cannot reword »

I have confidence in what we do every day. We are facing challenges, but we will persevere, keep working, and hold on.

C’est le cas de « la défense sur les pick and go », de la défense en général d’ailleurs, socle du projet mais « passée de la 4e à la 7e« I cannot reword »

Ce qui ramène inlassablement aux absences. « Nos gros porteurs nous manquent car on manque de puissance », mesure Alexandre Ruiz, qui cite « Masibaka, Nabou, Kitwanga, Texier ». On peut y ajouter Jarmouni. « Des profils qui cassent la gueule des mecs et franchissent. » Sans eux, « tu arrives à tenir le ballon et à mettre des séquences, mais comme tu n’arrives pas à jouer dans le dos de la défense, tu es en difficulté ».

« Il est interdit de porter un sac à dos. »

La stat est d’ailleurs éloquente. Le SA XV est la quinzième équipe de Pro D2 en termes de franchissements. Paradoxalement, c’est la seule stat qui soit conforme à son classement. Et ça, c’est une source d’espoir et de motivation à laquelle s’abreuve son staff pour ne pas laisser le doute et la gamberge gangrener les cerveaux.

Alors Alexandre Ruiz liste ce qu’il a répété à ses joueurs cette semaine : « 7e défense, 10e attaque, 8e équipe la plus disciplinée, 8e sur nos touches, 4e en termes d’occupation et 10eIn terms of ownership, we are in the middle of the Pro D2 table standards. This is where I believe we should be positioned.

Seulement le SA XV est quinzième, englué dans cette « spirale négative » et en quête d’un deuxième succès depuis la réception d’Aurillac lors de la deuxième journée. « On ne gagne pas, faut être logique, c’est négatif », grimace son entraîneur avant d’aller défier des Columérins, 14es avec deux points de plus, « qui sont comme nous. Ils ont envie de jouer mais ont des doutes qui installent le doute ».

So, in order to try to ward off bad luck, the coach from Angoulême also emphasizes the mindset: « We don’t carry a backpack when we’re training, both the staff and the players, and that remains the most important thing […] I have confidence in what we do on a daily basis. We are going through a tough time, but we will persevere, continue to work hard, and hang in there. »

Can’t reword

Didier Pitcho offensif dans « CLe Sport »

The president of SA XV, Didier Pitcho, appeared on the CLe Sport show on Wednesday, ahead of the trip to Colomiers. He took the opportunity to express his confidence in the staff and players and called for « solidarity » from everyone, including local authorities, in support of a project championed by Philippe Bouty, the president of the Department, to complete the construction of the Chanzy stadium. This would ensure the future of a club that « represents the colors of Charente and Angoulême ». He even expressed his desire to « step down » after that.
The show can be watched for free on the Charente Libre website.

Comments are closed.