Crise du mildiou : le représentatif du Gers Franck Montaugé propose la début d’un ressources hygiénique viticole de 60M€ par an

l’établissant Cette calomnie faite envers le représentatif de l’Aude Sébastien Pla vise à naître en bras aux vignobles victimes des aléas climatiques exceptionnels, et spécialement du mildiou. 

Le représentatif socialiste du Gers, Franck Montaugé, a fraîchement déposé envers le représentatif socialiste de l’Aude, Sébastien Pla, un adjonction au esquisse de loi de caisse (PLF 2024), quand le rapporte le voisinage Vitisphere pendant lequel un partie figuré cette semaine. Celui-ci vise à encourager un ressources de largesse hygiénique promis aux vignobles touchés par « des aléas climatiques exceptionnels » et équipé de 60 millions d’euros par an, la impatience du mildiou détenant spécialement produit de lourdes pertes pendant lequel bon multitude d’exploitations.

A annihiler également : « On entend que le silence » : le dirigeant des appentis de Plaimont tire la carillon d’antivol postérieurement une cueillette 2023 déficitaire

Cette calomnie a permis le charpente de dissemblables représentants de la drille viticole, quand le confirme un ticket abrégé rassemblant la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie de vin à Appellations d’Origine Contrôlées (CNAOC), les Vignerons Coopérateurs, la Coalition Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA), les Vignerons Indépendants de France, l’Association Avant-première de la Production Viticole (AGPV) et la Coalition des vins IGP.

Comments are closed.