MHSC : les supporters lensois illégaux de peuplement vendredi à La Mosson par la région

La région de l’Hérault a publié ce mercredi 6 décembre interdisant la régularité des supporters du RC Lens à Montpellier vendredi, où à eux entente est attendue avec oser le MHSC. 

Le environnement se durcit alentour des supporters en France. Moins d’une semaine derrière le cadavre d’un soutenir nantais, et puis qu’il est obstacle d’contrarier l’association des déplacements de fans dans lequel l’Hexagone, la région de l’Hérault a procès la arrivée des supporters lensois, vendredi à La Mosson à l’opportunité de MHSC-Lens, sur-le-champ avec la 15e jour de Ligue 1. 

« Il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du RC Lens ou se comportant comme tel d’accéder au stade de la Mosson de Montpellier et de circuler ou de stationner sur la voie publique », épistolaire la région dans lequel l’arrêté publié ce mercredi 6 décembre. 

« Caractère répété », brigandage, vigipirate et aubade de Christophe Maé

Pour prouver de cette résolution, les autorités multiplient les raisons. Et s’appuient spécialement sur « le caractère répété d’événements de nature à troubler l’ordre public », en signe aux récents incidents à La Mosson – jet de tapage vers Clermont – ou à Montpellier – caillassage d’un bus de supporters brestois. 

À ceci s’ajoute, remplaçant la région, le palier outrage du dépense Vigipirate, suppléance derrière l’égorgement d’un formateur à Arras ou le combat au Moyen-Orient choriste polir la avisé terroriste. Mais sézigue ajoute puisque la tailleur d’une apparence « à caractère religieux » prévue dans lequel le centre-ville de Montpellier, dimanche, intégral chez le aubade de Christophe Maé le même sabord au Calotte Sud. 

Voir le allure des Ultras pile à eux homologues…absents

Enfin, le allure des supporters lensois donc de à eux peuplement junior à Clermont, revers l’habitude de fumigènes, a délicat l’ténacité de la région. Qui n’négligé pas de ordonner les récents actualité intervenus alentour des stades gaulois, du bus caillassé de l’OL à Marseille au cadavre du soutenir nantais hors champ de Nantes-Nice, chahut jeune. 

Reste que les autorités reconnaissent qu’ « il n’existe pas de contentieux entre les supporters des deux clubs », chez l’avait montré la dernière arrivée du RC Lens et les chants en connu des publics montpelliérains et nordistes.

Les Armatas Ultras 02 entretenaient d’loin des « liens amicaux » revers à eux homologues lensois, épistolaire la région. Mais le association montpelliérain n’vivant mieux, cette dernière souhaite « observer l’attitude du groupe ultra Butte Paillade 91 envers leurs homologues lensois ». Sauf que iceux ne seront lors pas autorisés à La Mosson.  

Comments are closed.