Rugby : « Le harcèlement est inacceptable », l’EPCR va terrer les officiels des menaces reçues tandis des Coupes d’Europe

l’fondamental L’EPCR a décidé de installer en entrain des mesures moyennant les menaces en paliers tandis de la étape 2023/2024 d’Investec Champions Cup et d’EPCR Challenge Cup à provenir.

L’EPCR, organisatrice de la Coupe des champions et de la Challenge Cup qui débutent ce vacance, a annoncé qu’sézig allait installer en entrain un déclaration de combat moyennant le guérilla des arbitres. L’institution utilisera le faveur Threat Matrix de la groupe Signify, « patron universel là-dedans son métairie, qui opère en 35 langues contradictoires et utilise l’sentiment artificielle par conséquent que des éventualité open primeur afin veiller les réseaux sociaux à une escabeau adaptée ». 

A anéantir autant : VIDEO. Champions Cup : « Vous devez absolument voir ça ! » Stade Toulousain-Cardiff, aussi l’entremetteur a incessamment subjugué des fans de rugby

De nombreuses travaux seront plus lancées. Tout d’entour, une annonce immédiate à l’EPCR de toute appel ciblée ou d’avènement inappropriée identifiée. Enduite le package divulguera l’liberté des harceleurs aussi de agréer une efficacité de l’EPCR ou des poursuites par les autorités judiciaires. La estrade identifiera et notifiera du guérilla malgré des plateformes de réseaux sociaux afin que celles-ci agissent.

A anéantir autant : Coupe du monde de rugby 2023 : « Qu’avons-nous là ? » L’arbitre Ben O’Keeffe est resté s’tendre du bon durée à Paris auprès les violentes capitaux

Enfin, une narration sera effectuée aussi d’valider les complexion et les stratégies exclusivement autant de allouer une affection formelle de la facture lequel les officiels de partie subissent le guérilla ciblé. Puis les éventualité recueillies pourront personnalité utilisées à des fins de cuti-réaction là-dedans le but de installer en entrain d’étranges mesures.

Une accentuation des menaces tandis de la Coupe du Monde 2023

Le faveur fournira comme à l’EPCR et aux officiels de partie une renommée et un faveur d’étude afin somme guérilla détecté sur les réseaux sociaux ou toute appel reçue nettement en adresse personnel. « Le bien-être des officiels de match est une priorité et c’est pour cette raison que l’EPCR a pris la décision d’établir des niveaux de protection clairs, a déclaré Dominic McKay, le président de l’organisation. Nous avons vu l’intérêt de cette approche lors de la Coupe du monde de rugby 2023 et il est important de mettre en place des mesures de protection proactives similaires pour cette saison aux côtés de nos partenaires. »

A anéantir autant : Coupe du monde de rugby 2023 : « Les agressions sont devenues trop régulières », l’entremetteur Wayne Barnes prend sa désoeuvré

Le formé de l’entremise de l’EPCR, Tony Spreadbury, a annexé : « Nous assistons à une dressé extrêmement alarmante du guérilla et des menaces, autant ressources en cordon que là-dedans la vie certaine, ciblant les officiels de partie là-dedans le rugby. Nous souhaitons conduire aller le adresse que non cependant ceci est insoutenable, exclusivement que nous-mêmes allons veiller ceci. Nos officiels de partie sont des acteurs invraisemblablement superbes de nos tournois, et nous-mêmes nous-mêmes engageons à les terrer beaucoup que admissible. »

Comments are closed.