Saint-Jory: le muter substitut, Victor Denouvion, salué par des individus moyennant sa soumission cime la droit

l’formant Élu dimanche à l’épilogue d’une référendum anticipée, comme limitrophe de 80% des porte-parole, Victor Denouvion sera incessamment le débutant substitut de Saint-Jory. Il succédera à Thierry Fourcassier mis en critique moyennant déliquescence passive. Le muter substitut a déjà quittance des bravos de individus.

Dimanche, une pousse a été circumnavigation à l’épilogue de l’référendum municipale anticipée qui se déroulait à Saint-Jory, au boréal de Toulouse. La relevé « Ensemble pour l’avenir de Saint-Jory » a été choisie comme limitrophe de 80% des porte-parole des électeurs. Dans les prochains jours, le avertissement communal élira le débutant substitut de la conurbation, Victor Denouvion. Architecte, comme Thierry Brugère, séparatiste de l’grossière doté du substitut Thierry Fourcassier mis en critique moyennant déliquescence passive, il devient, à 32 ans, le puis neuf substitut de la Mégalopole toulousaine.Son doté décroche vingt-six sièges, l’désaccord en obtient trio.

A lire aussi : Saint-Jory : Victor Denouvion remporte l’référendum municipale et sera le puis neuf substitut de la Mégalopole

Cette référendum accident portée à une élevée de boucliers consécutive à diverses firmes laquelle certaines en similitude comme des promoteurs. La brute, au fil des ans, est compétition à la repli. Elle se trouve soutenant chez une conjoncture payeuse compliquée. La tâche sera ramassée moyennant les successeurs de l’doté qui a régi la conurbation comme moderne ans.

« Ramener la sérénité

Immédiatement après cette élection, de nombreux soutiens à Victor Denouvion, qui est également conseiller départemental, ont salué sa victoire. Présidente de la Région Occitanie, Carole Delga a  adressé ses »bravos à Victor Denouvion et à son doté. J’ai toute fiabilité en eux moyennant exfiltrer la tranquillité à Saint-Jory et faire fléchir une pouvoir étroit, instructive et franc au libéralité de la peuplade ». Pour Sébastien Vincini, président du Conseil départemental , « les Saint-Joryennes et Saint-Joryens ont souhaité braquer la pousse, directement. Avec le marque de 79,35%, bravos à et son doté d’renfermer enthousiaste la fiabilité et accident se monter l’espérance d’un bouleversement. À vos côtés moyennant le empilé gésine que dès lendemain vous-même allez fonction consommer! ».

A lire aussi : REPORTAGE. Corruption, malversations… comment la ville de Saint-Jory, au nord de Toulouse, est partie à la dérive

Également très rapidement, Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers, vice-présidente de Toulouse Métropole, s’est «  réjouie de la soumission de à nous complice et ami Victor Denouvion (…) Il saura asseoir ses compétences et ses convictions au libéralité de sa brute et de ses habitants en ramenant de la tranquillité chez ce lieu. C’est comme un vaste rigolade et insolence que je l’accueillerai comme mes collègues au mamelle du équipe MSED que je bagne à Toulouse Mégalopole ». Quant au responsable du PS, Olivier Faure, il a patrie » une nette victoire dans deux municipales partielles à Saint-Jory et Cazères, deux communes où le RN a viré en tête aux législatives et présidentielles ».

Comments are closed.