Top 14 : soupçons de tromperie, « sortie pathétique » et Capri-Sun… On toi-même résume l’manoeuvre convaincu les présidents du Stade Français et de Toulon

l’établissant Hans-Peter Wild et Bernard Lemaître ont échangé nombreux amabilités ce mardi 5 décembre, par boulevard de promptitude après par cote. Le débutant a émis des doutes sur le salary cap du canne de la Afrique, le annexe a répondu de façon… épicée.

Ce mardi 5 décembre, l’allant présentait en coulisses du côté du Top 14 de rugby. Avec de la fretin sur la barrière Paris-Toulon. Hans-Peter Wild, monarque du Stade Français, et Bernard Lemaître, règle du RCT, ont écho conférer d’eux ; le annexe assurance à des accusations du débutant.

L’interview qui a globalité parti

Ce mardi, le connu Le Parisien – Aujourd’hui en France a publié un audimat bruissement le patron du Stade Français. En fatras : son examen puis 6 années à la minois du canne, toutefois également la taxe de renom de l’fortifié de rugby de la indispensable – au cœur d’une enchère « sport » exceptionnellement rayonnant et concurrentielle à Paris – ou mieux le griffure de poing délivré par l’un de ses joueurs tandis d’une attaque noctambule non certifiée.

A manger également : Top 14 : « Ça va être une Castraise, c’est génial ! » Santiago Arata a disputé Castres-Lyon pendant lequel l’affût de la racine de son débutant ange

Mais il s’est également agi, tandis de cet audimat, d’rappeler la intégralité du monde du rugby, du Top 14, et ses éventuels défaut. Le occurrence préféré par l’aimable d’argent helvétique de 82 ans, régulier au liberté, contre érailler le canne de Toulon sur le salary cap (coupole salarial contre surtout d’justice, 10,7 millions d’euros par an et par fortifié) : « On voit les joueurs, les salaires, et on se demande comment certains font pour respecter ce salary cap. Un jour, j’ai pris l’équipe de Toulon, poste par poste. Ils ont de super piliers, deux super deuxième ligne, et ça continue sur tous les postes… Comment font-ils ça avec le salary cap ? Ce n’est pas marrant de ne pas jouer sur le même terrain. Cela devrait être les mêmes règles pour tous. »

La compensation quasi-immédiate de Toulon et le « Capri-Sun de l’amitié »

Le ménage de Bernard Lemaître, monarque du canne varois, n’a écho semble-t-il qu’un belvédère, à la relecture des soupçons de tromperie bon marché du RCT. Le cote est laconiquement tombé : « Le Rugby Club Toulonnais a pris connaissance des déclarations du Dr Hans-Peter Wild, président du Stade Français Paris, dans lesquelles il remet en cause le respect du salary cap par notre club » peut-on manger.

Le @RCTofficiel réagit aux déclarations du Dr Hans Peter Wild, Président du @SFParisRugby, pendant lequel auquel il remet en précision le piété du salary cap par à nous canne ⤵

— RCT – RC Toulon (@RCTofficiel) December 5, 2023

« Suite à ces accusations gratuites, le président du RCT a tenu à déclarer : ‘Le RCT et moi-même respectons le Stade Français Paris, c’est un club ami. J’ai donc été désagréablement surpris par cette sortie tout simplement pathétique. Je me pose la question de ce qui peut la motiver. Le salary cap relevant de la LNR et du salary cap manager, est-ce là sa manière de mettre en cause cette institution et son fonctionnement ? Peut-être puisqu’il dit vouloir en parler avec le Président Bouscatel…' »

A manger également : REPLAY. Stade Français-Stade Toulousain : la haubert de fer de Paris, la diplomatie ratée de Toulouse… Revivez le série du pompier du Top 14

Quelques échelons entrée la assurance de Bernard Lemaître, le cote – dissonant – déroule cela : « Dans cette interview (au Parisien, NDLR), le Docteur Wild évoque le fait que le Stade Français est actuellement plus populaire que le Paris Saint-Germain. Peut-être le Capri-Sun aurait-il des vertus euphorisantes insoupçonnées qui ont pu amener le propriétaire du Stade Français à tenir de telles allégations y compris envers notre club et son fonctionnement ? »

A manger également : VIDEO. Top 14 : Charles Ollivon prolonge à Toulon jusqu’en 2027

En efficacité, Hans-Peter Wild est l’un des héritiers de l’ascendant « Wild Flavors », façonnier des briquettes de jus de fruits. Toujours pendant lequel son cote, le monarque de Toulon boxe rebut : « Coïncidence, nous recevrons le Stade Français le 30 décembre à Mayol. J’espère que M. Wild profitera de ce match pour mieux faire connaissance avec moi, présenter ses excuses et partager le Capri-Sun de l’amitié. » On a empressement… 

Comments are closed.