VIDEO. Football : « Ça fait beaucoup la non ? » l’fabuleux sottise de Rafal Straczek, le amour de Bordeaux

l’formant Les Bordelais se sont de dépense inclinés, mardi veillée à Quevilly (3-2) et se retrouvent en opinion de relégable (17e) en Ligue 2. Le amour de but Rafal Straczek, a voué l’bonde du marque aux Normands.

L’automne est dur du côté des Girondins et il l’est davantage mieux dur afin le amour de but girondin. Mardi 5 décembre, le Polonais Rafal Straczek a (de dépense) rentrant un dépense but gag frontispice à Quevilly-Rouen Mégalopole, favorisant la ruine de son brigade (3-2). 

A déchiffrer autant : Football : un vénérable équipier des Girondins de Bordeaux rejeté de la méthode sud-coréenne afin une sextape

Dès la 15e instant de jeu, le amour qui venait de loger le projectile, a accommodé du heure afin aller de poursuivre soigneusement. Un peu beaucoup de heure, car l’agresseur viking Soumano a eu intégral le pause de s’voir du Polonais et apparaître contrarier son défoulement. Le projectile est derrière allé perdre parmi le but souterrain. 

A déchiffrer autant : Bordeaux-Rodez : le transporter bordelais qui avait bousculé Lucas Buades fichu à un duo de amendes et à une alternance d’malédiction de palissade

Le amour de Bordeaux n’en est pas à  sa ouverture sottise depuis le avènement hors de saison. Le 30 septembre moderne à Grenoble, il avait déjà coûté un but à son brigade, déjà pour de son jeu au ergot. 

Puis, le 21 octobre moderne, frontispice à Angers cette coup, c’est une histoire antique ratée du Bordelais qui avait voué un but à ses adversaires. Quand ça ne veut pas…

Comments are closed.